11162018Headline:

Les 6 choses sur votre partie intime que vous ne savez pas

Dérangeants pour certaines, synonymes de liberté pour d’autres, les poils pubiens font débat. En effet, chacun défend ses convictions vis-à-vis de l’épilation du maillot ou au contraire, prônent un pubis au naturel et rien d’autre. D’ailleurs, à travers ce débat poilant et poilu, des mythes ont vu le jour.

Mais qui dit mythe dit vérité, alors comment démêler le vrai du faux ? Découvrez toutes les réponses concernant 6 mythes sur les poils pubiens qui ont la vie (ou le poil) dure et qu’il faut absolument arrêter de croire.

Les 6 mythes sur les poils pubiens qu’il faut arrêter de croire

Les poils pubiens ne protègent pas contre les MST
Bien qu’à eux-seuls, les poils pubiens ne protègent pas des maladies et des infections sexuellement transmissibles, ils favorisent néanmoins la réduction du risque de développer une telle affection. Le réel risque réside en réalité dans l’épilation des poils pubiens car elle engendre des microlésions qui offrent un terrain propice à la transmission des MST et des IST à travers les substances corporelles des partenaires, comme le sang ou le sperme.

Les poils pubiens entravent le plaisir sexuel
En réalité, cela varie d’une femme à l’autre et de son partenaire. Bien que scientifiquement les poils pubiens protègent la vulve contre les frottements et les chocs, ils ne réduisent pas la stimulation sexuelle. Cependant, certaines femmes préfèrent être épilées car elles se sentent désirables aux yeux de leur partenaire.

La couleur des poils pubiens correspond à celle des cheveux

La vérité est que ce mythe est une imposture ! En effet, pour connaître la couleur des poils pubiens d’une personne, mieux vaut se fier à la couleur de ses sourcils qu’à celle de ses cheveux, surtout si ces derniers ont subi diverses colorations.

Un maillot au naturel est repoussant
Encore une fois, cela dépend des préférences de chacun. L’avis général a associé un pubis bien épilé à un symbole de séduction. Cependant, si l’on regarde l’évolution des critères de beauté en termes d’épilation, à travers le temps, on constate qu’un maillot échancré ou naturel n’est qu’une question de tendance. De plus, à noter que les poils pubiens dégagent des phéromones qui attirent inconsciemment le partenaire.

Les poils pubiens ne cessent jamais de pousser
Heureusement, au bout d’un moment les poils arrêtent de pousser pour laisser place à de nouveaux poils pubiens. Généralement, la longueur maximale des poils se situent entre 4 à 9 centimètres. En outre, avec l’âge et les hormones, comme la ménopause, les femmes peuvent constater une plus faible densité des poils.

Si vous avez la peau sensible, vous ne pouvez pas vous raser le maillot

De manière générale, le rasage du maillot n’est pas conseillé. En effet, cela agresse la peau et provoque des microlésions. Privilégiez d’autres méthodes alternatives naturelles pour éliminer les poils de votre corps ou pensez à les couper court au lieu de tout enlever.

Afin de rétablir la vérité concernant les poils pubiens, partagez cet article !

santeplusmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment