08192017Headline:

L’huile de jojoba: Pour de beaux cheveux et des peaux moins grasses, voici….

 

Cette huile remarquable, qui entretient une grande affinité avec la peau et le cuir chevelu, est appréciée pour sa fluidité et ses vertus cosmétiques. L’huile de jojoba a donc une place de choix dans de nombreux produits de soin ou de maquillage. Découvrez tous ses bienfaits.

On l’appelle huile de jojoba, mais il s’agit en fait d’une cire liquide, obtenue par pression des graines d’un arbuste des déserts de l’Arizona, de Californie et d’Amérique du Sud. Riche en principes actifs, elle a d’abord été utilisée comme excipient dans les formules de cosmétiques, grâce à sa fluidité et à son toucher non gras. Elle a notamment remplacé le blanc de baleine, lorsque la chasse au cachalot a été interdite.

« Très efficace, facilement assimilée et bien tolérée, elle ne contient pas les mêmes acides gras qu’une huile classique », précise Fabienne Millet, pharmacienne et spécialiste en phytothérapie. C’est une formule stable qui ne s’oxyde pas et protège des radicaux libres. Nourrissante et hydratante, elle renforce le film hydrolipidique de la peau et des cheveux, avec un effet bénéfique sur les peaux grasses. Elle est également reconnue pour son action anti-âge, lissante et repulpante.

Onctueuse et protectrice

Elle est aussi utilisée pour donner de l’onctuosité aux fonds de teint et du corps aux bâtons de rouge à lèvres, où elle sert à la fois d’agent de texture et de soin. « Dans les mascaras, la cire de jojoba enrobe les cils, qui gagnent ainsi en volume, et favorise également leur croissance. En plus, elle compense l’effet desséchant dû à certains ingrédients », ajoute Fabienne Millet.

Un anti-âge naturel

Au niveau de l’épiderme, l’huile de jojoba maintient une bonne hydratation et fait barrage à la déshydratation, l’un des premiers facteurs de vieillissement. Elle apporte en effet des lipides essentiels au maintien d’un bon film hydrolipidique. Elle protège aussi les facteurs d’hydratation (les NMF), ces petites éponges qui retiennent l’eau dans l’épiderme. « Dans le derme, son action anti-inflammatoire limite les attaques sur les fibres de collagène et d’élastine tout en stimulant leur synthèse. Elle renforce aussi le “ciment” entre les cellules, ce qui a pour effet de redensifier le tissu dermique et d’atténuer les rides », ajoute Fabienne Millet. Antioxydante, la cire de jojoba renforce aussi les défenses des cellules face aux radicaux libres. Cicatrisante, elle facilite la réparation cutanée, avec une action sur les vergetures et les érythèmes fessiers (rougeurs) des bébés. Très douce, elle peut être utilisée par tous, sans risque de réaction allergique.

Une alliée des peaux grasses

C’est l’une des rares substances végétales à avoir une activité séborégulatrice reconnue. La structure de l’huile de jojoba, très proche de celle du sébum, lui confère une parfaite affinité avec la peau et les cheveux. Grâce à cela, elle se mélange facilement à ces sécrétions grasses, qu’elle fluidifie, facilitant ainsi leur élimination. Ce qui limite les développements de bactéries, donc le risque de boutons. Pour renforcer son action sur les peaux grasses, on peut la mélanger à une huile essentielle purifiante, du type géranium, tea-tree, lavande, avec lesquelles elle est très efficace. Autre vertu de l’huile de jojoba, son action antifongique : elle limite la prolifération des mycoses(champignons).

LEBABI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment