09262020Headline:

Pourquoi les hommes attrapent plus facilement la grippe que les femmes

grippe

Les chercheurs de l’Université d’Harvard expliquent que c’est à cause de leur manque d’oestrogènes que les hommes sont plus sensibles aux infections bactériennes ou virales comme la grippe. Messieurs, surveillez les premiers symptômes.

Alors que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière vient tout juste d’être lancée en France, on sait maintenant pourquoi les hommes ont deux fois plus intérêt que les femmes à se faire vacciner. En effet, les chercheurs de l’Université de Harvard (Etats-Unis) viennent de découvrir qu’en raison de leur manque d’oestrogènes (les hormones féminines), les hommes sont plus sensibles aux infections bactériennes ou virales comme la grippe, la pneumonie ou les infections respiratoires.

Comme l’explique le Professeur Lester Kobzik, de l’école de santé publique de l’université américaine, la résistance accrue des femmes aux infections respiratoires est due à la production d’oxyde nitrique synthase (NOS), une protéine présente dans le sang qui est activée par la libération d’oestrogènes.

Pour affirmer cela, le professeur et son équipe ont implanté une bactérie (streptococcus pneumoniae) dans les poumons de souris. Les souris femelles ainsi que les souris mâles qui avaient reçu un traitement à base d’oestrogènes se sont débarrassées de cette bactérie beaucoup plus rapidement que les souris mâles “normales”.

Puis ils ont procédé à une autre expérience. Ils ont pris un autre groupe de souris mâles et de souris femelles et leur ont retiré le gêne responsable de la production d’oxyde nitrique synthase (NOS). Ils se sont alors aperçus que les souris femelles étaient devenues aussi vulnérables que les mâles.

Les chercheurs espèrent que cette découverte permettra d’améliorer la résistance aux infections pulmonaires et permettra de réduire le risque de pneumonies bactériennes qui surviennent lors des épidémies de grippe.

TopSanté

Comments

comments

What Next?

Recent Articles