08172017Headline:

Pratique de la fellation et le cancer de la gorge : le lien

cou-cancer

Parmi les causes possibles du cancer de la gorge figure l’infection à Human papillomavirus (HPV). Sexuellement transmissible, ce virus se contracte principalement au cours de rapports bucco-génitaux. A ce titre, la pratique de la fellation constitue-t-elle un facteur de risque du cancer de la gorge ?

Cancer de la gorge, quelles causes ?

Bien que les causes réelles de cette pathologie cancéreuse ne soient pas formellement avérées, plusieurs facteurs de risques ont toutefois été identifiés par les chercheurs. Si l’alcool et le tabagisme représentent les deux principaux facteurs de risque, le papillomavirus en est également un. La pratique de la fellation, et plus largement du sexe oral, expliquerait l’apparition de certains cancers de la gorge et de la cavité buccale. Les évolutions des pratiques sexuelles, notamment chez les jeunes, auraient un impact direct sur le nombre de cancers, actuellement en augmentation. Selon les statistiques, une large part des cancers de l’amygdale chez la femme se caractérisent par la présence du papillomavirus.

Qu’est-ce que le papillomavirus ?

Il s’agit de virus de petite taille extrêmement répandus dans le monde. Chez l’homme, ils affectent principalement les muqueuses  et l’épiderme. Il existe près de 200 types de HPV. Ceux-ci entraînent la multiplication des cellules qu’ils ont contaminées et peuvent alors favoriser la formation de tumeurs. Certaines souches de papillomavirus sont impliquées dans le développement du cancer du col utérin. Il faut savoir que la contamination par ce type de virus est généralement asymptomatique. Les premières manifestations infectieuses peuvent survenir des années après la primo-infection, d’où l’importance du dépistage.

Actu Santé

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment