02222024Headline:

Prix national d’excellence: Pierre Dimba célèbre les 2es et 3es prix en santé

Le Prix national d’excellence vise à inculquer la culture de l’excellence et à promouvoir le goût de l’effort, à contribuer au développement et à la prospérité de la Côte d’Ivoire. C’est dans cette démarche qu’à la suite de la cérémonie de récompense des prix d’excellence, en septembre, le ministère de la Santé de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle a procédé à la cérémonie de distinction de ses 2es et 3es prix, hier, à l’Institut national de la santé publique.
« Ces distinctions que nous vous remettons aujourd’hui doivent être une source de motivation pour vous encourager à persévérer dans l’effort et à améliorer vos performances. Cette reconnaissance fait de vous un modèle en tant que travailleur hautement professionnel et exigeant, visant l’excellence et chez qui l’erreur n’est plus tolérée. Vos missions et activités doivent être, désormais, soigneusement conçues, minutieusement analysées, parfaitement exécutées et attentivement suivies. En tant que leaders, vous devez avoir un impact positif sur votre équipe et amener les autres à atteindre l’excellence. Votre leadership doit être contagieux, capable de toucher un grand nombre de vos collègues et collaborateurs », a déclaré Pierre Dimba, ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle.
Pour lui, le Prix national d’excellence reconnaît et valorise des compétences exceptionnelles qui sont des exemples.

Pierre N’Gou Dimba a exprimé sa satisfaction et ses félicitations aux organisateurs de la cérémonie pour la mobilisation exceptionnelle qui a fait de cette journée une célébration digne, dédiée aux travailleurs exemplaires de l’année 2023.

Sans déroger à la tradition, les récompenses ont concerné trois catégories que sont : la catégorie des médecins, pharmaciens, chirurgiens-dentistes et administrateurs de santé; celles du personnel paramédical et des établissements sanitaires.

Dans la 1re catégorie, le 2e prix a été décerné à Savier Essoh Claver Fabius, administrateur des services financiers, directeur du Chr d’Agboville et le 3e prix au docteur Koné Abbas, chirurgien au Chr d’Abengourou. Pour la catégorie des paramédicaux, le 2e prix a été attribué à Akpaou Kouamé, infirmier diplômé d’État, surveillant et major à l’hôpital général de Danané et le 3e prix à Akebie Sylvie, sage-femme major à l’hôpital général de Port-Bouët. Pour la catégorie des établissements sanitaires, l’hôpital général de Ferkessédougou dont docteur Kouamé N’Da Apollinaire est le directeur s’est adjugé le 2e prix et le Centre hospitalier régional d’Abobo ayant pour directrice Fondio Tanh Plenan Nathalie, le 3e prix.

Savier Essoh Claver Fabius, porte-parole des récipiendaires, a promis de mettre la barre haut dans le domaine de la santé. « M. le ministre, cette distinction est le fruit de votre travail et de votre détermination à faire du secteur de la santé un espace incontournable pour le bien-être des populations. Actualité oblige, vous êtes notre Emerse Faé», a-t-il dit. Les lauréats ont tous reçu des mains du ministre un trophée, un diplôme et une enveloppe.

 

What Next?

Recent Articles