04182019Headline:

RDC/ Ebola: le bilan de l’épidémie ne cesse de s’alourdir à un rythme accéléré selon les ONG

Le “Comité d’urgence” de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a conclu vendredi 12 avril que l’épidémie d’Ebola déclarée depuis août en République démocratique du Congo ne constitue pas “une urgence de santé publique de portée internationale”. Cette décision “ne fait aucune différence au niveau de notre engagement et de notre capacité à combattre l’épidémie”, a précisé son directeur général, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l’issue d’une réunion à Genève.
Le bilan de l’épidémie ne cesse de s’alourdir, à un rythme accéléré, selon les organisations présentes sur place. Depuis le début de l’épidémie en août, 1 186 cas confirmés et probables ont été recensés, dont 751 morts, selon les dernières statistiques de l’OMS en date du 9 avril. Le précédent décompte, daté du 2 avril, en comptabilisait 690.

“Augmentation du nombre de cas dans certaines régions”

Le Comité d’urgence a décidé à la quasi-unanimité de ne pas recommander au directeur général de l’OMS de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale, en dépit de “l’augmentation du nombre de cas dans certaines régions”, a expliqué le président de ce comité, Robert Steffen. “L’épidémie ne s’est pas propagée à l’international”, a-t-il ajouté. Aussi, “malgré la durée de l’épidémie, nous considérons que déclarer une urgence de portée internationale n’apporterait pas d’avantage supplémentaire” dans la riposte contre Ebola, a-t-il dit.

C’est la deuxième fois que le directeur général convoque le Comité d’urgence. En octobre, les experts de l’OMS avaient également estimé que…

voir la suite sur FRANCE 24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment