06212024Headline:

Saison des pluies : Les bonnes affaires des vendeurs de parapluies

La saison des pluies qui est à ses débuts annonce des jours heureux pour les commerçantes saisonnières de parapluies. En tout cas, à tous les carrefours des communes d’Abidjan, l’on rencontre des jeunes vendeuses qui proposent le précieux sésame du moment pour se protéger de la pluie.

Le parapluie est certainement l’article le plus demandé et le plus utilisé dans le district d’Abidjan en cette période. Des endroits tels que « Liberté », « Nouvelle gare » à Adjamé, « Siporex » à Yopougon, « Grand Carrefour » à Koumassi, « Gare de Bassam » à Treichville, les différents marchés, etc. sont devenus de véritables comptoirs de vente.

Au forum d’Adjamé, sur le boulevard Nangui Abrogoua par exemple, les stands de parapluies ravissent la vedette à nombre d’articles en vente, même aux produits vivriers. « Nombre de petits vendeurs se reconvertissent en saison pluvieuse en vendeurs de parapluies », fait savoir Alice Koffi, une habituée des lieux.

Selon Mlle Koné Fanta, elle arrive à placer par jour plus d’une cinquantaine de parapluies. Ce qui lui permet de réaliser un chiffre d‘affaires quotidien qui oscille entre 35 et 45 000 FCfa. « Comme je m’approvisionne chez un fournisseur au Blackmarket, après la vente, il retire sa part et je me retrouve avec un bénéfice net entre 10 et 20 000 FCfa par jour », indique-t-elle.

Sa camarade Kamagaté Bintou, elle, explique que le fournisseur lui livre en gros les petits parapluies à 800 FCfa l’unité et les grands à 1500 FCfa l’unité. « Nous vendons le petit parapluie entre 1500 et 2000 FCfa et le grand entre 2500 FCfa et 3500 FCfa sur le marché », relève-t-elle. Avant de préciser que les clients ne discutent pas beaucoup les prix.

« Ils sont toujours surpris par la pluie et sont pressés de trouver quelque chose pour se couvrir », indique-t-elle.

La saison des pluies qui est à ses débuts est très prometteuse pour ces petites commerçantes saisonnières.

What Next?

Recent Articles