05242019Headline:

Santé: Découvrez les conséquences des colorations pour cheveux.

Le magazine 60 millions de consommateurs épingle des colorations pour cheveux dangereuses dans son numéro de Janvier 2019.
Dans son édition papier de Janvier 2019, le magazine 60 millions de consommateurs alerte sur des colorations pour cheveux avec des substances nocives. L’information diffusée par l’AFP et reprise par Ouest France précise une liste d’allergènes.

Le magazine 60 millions de consommateurs a étudié en tout 16 colorations de marques différentes, soit un large échantillon de ce que l’on trouve sur le marché. Sur la totalité des références capillaires observées, seules six peuvent être utilisées sans danger. Dans les autres ? Des allergènes et des substances potentiellement cancérogènes.

SUBSTANCES CHIMIQUES INTERDITES DANS LES COSMÉTIQUES

La chimie fait partie de la coloration, mais certains produits retrouvés dans les préparations sont très dangereux, voire déjà interdits. C’est notamment le cas de la PPD ou paraphénylène-diamine qui permet à la coloration d’être foncée. Elle a été bannie des cosmétiques, mais reste visiblement présente dans les couleurs pour cheveux. C’est cette même substance qui était responsable de l’allergie d’une jeune femme française, dont le visage avait gonflé suite à une coloration.

Les études ont démontré la présence de perturbateurs endocriniens comme le résorcinol, qui pourrait donc potentiellement altérer l’équilibre hormonal du consommateur, et d’une substance soupçonnée par l’Agence de l’Union Européenne de créer des anomalies génétiques : la p-aminophénol.

Evitez les marques comme Garnier ou Franck Provost, et privilégiez les colorations naturelles végétales AromaZone, Terre de Couleur selon 60 millions de consommateurs.

Topsante.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment