08222019Headline:

Santé: Encore appelée CMV, le cytomégalovirus est un virus silencieux et dangereux, responsable d’infections. Comment l’éviter au la grossesse ?

Encore appelée CMV, le cytomégalovirus est un virus silencieux et dangereux, responsable d’infections.

Son caractère pathogène survient surtout chez des patients dont les défenses immunitaires ont été affaiblies, tels ceux traités par immunosuppresseurs, atteints par le sida, et les fœtus.

Nous en parlons parce que le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) prévient.
La maladie peut être grave pour la femme enceinte, pouvant entraîner des malformations chez le fœtus si celui-ci est infecté, rappelle le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) dans une récente publication.

Les pays développés comme la France hébergent ce virus avec 50 % des habitants du territoire infecté (HAS).

Selon l’organisme, 0,6 à 1,4 % des femmes enceintes sont victimes d’une infection primaire à CMV pendant la grossesse.

« La plupart des nouveau-nés infectés asymptomatiques à la naissance ne développeront pas de handicap, seuls 10% pourront développer une surdité jusqu’à l’âge de 5 ans », signale le HCSP

Mode de contamination

La transmission s’effectue en particulier par la salive, l’urine, les sécrétions génitales, le sang, les tissus greffés ou les organes infectés.

Si vous êtes enceintes, il faut arrêter de partager ses plats, sa cuillère, tout élément qui peut exposer votre grossesse et votre santé propre.

NB : aucun remède n’a encore été trouvé contre le virus. Néanmoins des recherches sont en cours. En attendant mesdames, prenez vos précautions.

Afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment