10162021Headline:

Santé: réforme des statuts de l’INFAS et l’application du système Licence Masters et Doctorat (LMD)

Le samedi 12 juin 2021, le Syndicat des infirmiers (ères) et des sages-femmes pour la défense de leurs droits de Côte d’Ivoire (SISFDD-CI) était en Assemblée Générale Extraordinaire (AG) dans la salle des fêtes de l’UGTCI de Bouaké.

Une rencontre entre ces personnels de la santé pour débattre sur les différents points saillants qui touchent cette corporation afin de mener des actions pour y remédier.
Au cours de cette AG, le secrétaire général du SISFDD-CI, Siaka Koné est revenu sur la question de la réforme des statuts de l’Institut National de Formation des Agents de Santé (INFAS) et l’application du système Licence Masters et Doctorat (LMD).

« Dans la sous-région, il y a des dispositions qui ont été prises depuis 2011 pour que cette formation bascule au niveau de l’enseignement supérieur. Cette diplomation qui a été adoptée est la Licence, le Master et le Doctorat en Sciences en fermière. Dans la sous-région, il y’a des pays qui ont déjà basculé.

Ici en Côte d’Ivoire, jusqu’à ce jour, malgré toutes nos démarches auprès de autorités, rien n’est fait, et pourtant, on dit aux populations que les systèmes LMD est appliqué à l’INFAS. »,a-t-il expliqué.

Bouaké : Pour faire appliquer le système LMD à l'INFAS, le SISFDD-CI annonce  un sit-in devant cet établissement - AKODY NEWS

Il a poursuivi en demandant à l’État de Côte d’Ivoire de prendre ces responsabilités pour que cette réforme soit effective.

« Nous sommes venus nous réunir ce matin afin de décider ensemble de l’action à mener pour que pour une fois l’Etat prenne ses responsabilités et que la formation des infirmiers, sages-femmes et des personnels techniques de la santé puissent être placé au niveau de l’enseignement supérieur comme le demande l’OAS et les instances de la CEDEAO. ».

Selon M. Koné, pour amener l’Etat à prêter une oreille attentive à leurs revendications, un sit-in sera organisé dans les jours à venir devant l’INFAS.

« L’AG étant souveraine, nous en tant que Bureau Exécutif National, l’action immédiate qu’on voit, qu’on peut faire actuellement est de faire un sit-in à l’INFAS, et ça nous allons vous donner très prochainement la date. Il y’aura un sit -in à l’INFAS parce que trop c’est trop, trop c’est ! ».

L’AG demande également à l’Etat « le paiement intégral des arriérés de primes Covid-19 des omis 2019 et 2020 ; l’organisation de concours professionnels exceptionnels de promotion des personnels techniques de la santé (B3 en A3 et A3 en A4) ; etc ».

Akody

Comments

comments

What Next?

Related Articles