10172019Headline:

Tuberculose en Côte d’Ivoire: situation préoccupante dans le Tonkpi

La situation demeure préoccupante dans le Tonkpi à l’ouest de la Côte d’Ivoire avec les 855 cas de tuberculose, toutes formes enregistrées en 2018.

A l’occasion de la commémoration décentralisée de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose 2019 autour du thème « C’est le moment », le responsable du Centre antituberculeux de Man, Dr Coulibaly Dramane, a expliqué le 5 septembre que parmi ces 855 cas, 17% sont VIH positifs.

« Parmi les sujets VIH tuberculeux, 96% étaient sous contrôle ARV et 98% étaient pris en charge au niveau du VIH. Au niveau du traitement de la tuberculose, 55% avaient eu un succès thérapeutique et le taux de décès est estimé à 11% », a-t-il fait savoir.

Selon Dr Coulibaly, le taux de décès élevé serait dû probablement à l’infection au VIH et au retard de diagnostic de la tuberculose. Ce retard de diagnostic est lié à l’ignorance de la population qui n’a pas encore pris l’habitude, devant une toux de plus de deux semaines, de se rendre rapidement dans un centre de diagnostic de la tuberculose, où les examens du crachat pour détecter la pathologie et le traitement du mal restent gratuits.

La région du Tonkpi comprend 13 centres de diagnostic et de traitement de la tuberculose ainsi que le centre antituberculeux de Man.

Chaque 24 mars, la communauté internationale commémore la découverte par Robert Koch, du Bacille responsable de la tuberculose, à travers la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose. Cette Journée vise à sensibiliser les populations sur la persistance de cette maladie dans le monde entier et particulièrement dans les pays en développement, malgré les immenses progrès réalisés.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment