03252017Headline:

Cet aliment est un vrai danger pour votre santé

sucre

Le sucre n’est pas le meilleur ami de l’Homme. Ayant pour réputation de contribuer à la prise de poids, il favoriserait aussi le cancer.

Oui, dans la mesure où en trop grande quantité, le sucre peut entraîner un surpoids qui est un facteur de risque avéré pour certains cancers. Mais ce n’est pas tout. Une consommation excessive de sucreentraîne la sécrétion d’insuline qui, en excès, peut stimuler la prolifération des cellules, y compris cancéreuses. Cette même insuline entraîne également la sécrétion par le foie d’une autre hormone, l’Insuline Growth Factor (IGF1), qui agit elle aussi comme un facteur de croissance pour les cellules cancéreuses. L’idéal consiste donc à éviter les sucreries (confiseries, sodas, biscuits) mais aussi les sucreries contenant du fructose raffiné, un agent sucrant bon marché dont les industriels usent et abusent. Or, différentes études ont montré que ce sirop de glucose-fructose favorisait la croissance des cellules cancéreuses du pancréas, en les nourrissant littéralement.

L’aspartame, cancérigène ou pas ?

La controverse sur l’aspartame a toujours existé depuis sa mise sur le marché. Elle a été ravivée en 2011 par une étude de l’Institut Ramazzini (Italie) montrant que, chez les rongeurs, l’exposition chronique à l’aspartame induisait des cancers. Pour le Dr Laurent Chevallier, nutritionniste, « il est plus sage d’éviter l’aspartame, d’autant plus qu’il n’apporte aucun bénéfice nutritionnel et entretient le goût pour le sucré. »

Et la stévia ?

Pour le Pr Michel Crépin, cet édulcorant naturel traditionnellement utilisé en Amérique du Sud est « un agent sucrant intéressant, car avec son index glycémique de 0, il n’est pas métabolisé par notre organisme. »

 Topsanté

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment