12182017Headline:

Virus Ebola : la première malade française hospitalisée près de Paris

ebola malade frnacaise

La volontaire française de Médecins sans frontières, qui a contracté le virus Ebola au Liberia, a été rapatriée dans la nuit de jeudi à vendredi en France, et hospitalisée dans des conditions spéciales. Il s’agit de la première Française touchée par l’épidémie qui ravage l’Afrique de l’Ouest.

L’avion médicalisé spécialement affrêté, en provenance du Liberia, a atterri vers 1h30 du matin ce vendredi à l’aéroport militaire de Villacoublay. Immédiatement, une ambulance escortée de plusieurs motards a pris la route, direction Saint-Mandé dans la proche banlieue de Paris, et l’hôpital Bégin. C’est là que la Française, volontaire de Médecins sans frontières (MSF), qui a contracté le virus Ebola au cours d’une mission en Afrique de l’Ouest va être hospitalisée.

Le personnel médical qui l’entoure va suivre un protocole mis en place depuis des semaines, au fur et à mesure que l’épidémie explosait dans cette région de l’Afrique. La chambre dans laquelle elle est placée est équipée de matériel permettant d’assurer une pression négative, pour éviter toute échappée d’agents contaminants.

L’identité de la patiente tenue secrète

En l’absence de vaccin, les médecins en sont réduits à tenter d’apaiser les douleurs des patients atteints d’Ebola. Une sorte d’hospitalisation de confort, durant laquelle seuls les symptomes de la maladie sont traités, faute de mieux. Les autorités comme MSF n’ont pas donné plus de précisions concernant l’identité de la volontaire, afin de protéger son intimité. L’ONG assure que la prise en charge a été idéalement suivie : “Les mesures de protection standard, qui sont extrêmement rigoureuses et strictes, ont été suivies“, assure Bertrand Draguez, le directeur médical de MSF.

Selon le dernier bilan de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’épidémie d’Ebola a fait 2.461 morts principalement au Liberia, en Sierre Leone et en Guinée.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment