09262018Headline:

Voici 8 aliments à éviter quand on est malade

Découvrez ci-dessous une liste de huit aliments “à éviter quand on est malade”.

Oublier le fromage
Dès les premiers signes d’infection ORL, notamment en cas de rhume ou d’otite, mieux vaut renoncer à tous les produits laitiers, y compris le fromage. “Déjà ils sont riches en sucre (lactose) avec les inconvénients déjà cités. Et surtout ces aliments augmentent la production de mucus. Ce sont de mauvais gras trop riches pour nos organes digestifs qui doivent produire du mucus pour les éliminer” explique Céline Touati. Qui dit plus de mucus produit dit aggravation de la congestion nasale !

Muesli : une texture trop rugueuse
Vous avez une angine ou une pharyngite? Ne maltraitez pas votre gorge douloureuse en ingérant des aliments qui vont encore plus irriter cette dernière : chips, fruits à coque, muesli, pain… Privilégiez des aliments liquides, à la texture lisse (purée de légumes, bouillons, compotes…) beaucoup plus doux pour la gorge enflammée. Évitez pour les mêmes raisons les aliments acides.

Thé chaud : pas bon pour la gorge
Vous buvez thé sur thé très chaud ou tisane brûlante en espérant adoucir votre gorge ? Erreur !”Des boissons très chaudes vont aggraver l’inflammation de la gorge” indique Céline Touati. En revanche, les boissons chaudes sont bénéfiques pour fluidifier les sécrétions. Une tisane presque tiède fait très bien l’affaire.

Gâteaux : ils affaiblissent davantage
Le sucre raffiné (sucre blanc, gâteaux, sucre ajouté dans les produits transformés) affaiblit le système immunitaire. Le sucre empêche de façon temporaire (les heures suivant l’ingestion) nos globules blancs de réussir à neutraliser les microbes. “Le mauvais sucre surcharge le foie. Si vous êtes malade, mieux vaut vos réconforter avec un jus d’orange frais, ce fruit étant riche en vitamine C pro-immunité, sauf si vous avez mal à la gorge, l’acidité n’étant pas conseillée.

Le gluten à éviter pendant un rhume
Pendant une infection ORL, mieux vaut limiter les apports en gluten. “Si vous consommez trop de gluten, votre organisme n’a pas la capacité de digérer autant de gluten. Il produit alors du mucus pour décoller et évacuer le gluten qui colle” informe Céline Touati. Votre régime de “malade” ce sera plutôt riz et fruits et légumes que, pizza, biscuits et baguette.

Aliments épicés : ils inflamment davantage l’organisme
Si vous avez un rhume ou autre infection hivernale, et que vous n’avez pas l’habitude de manger épicé, mieux vaut éviter les épices. “Cela crée une micro-inflammation dans l’organisme” informe la naturopathe. Pas l’idéal pour vaincre une inflammation déjà installée.

Aliments gras : ils fatiguent encore plus
Fritures, plats préparés, viandes grasses, crèmes, pâtisseries, charcuterie, huiles raffinées… Les aliments très gras peuvent abaisser la résistance aux bactéries. Ils fatiguent en outre l’organisme car ils surchargent notre système digestif. “Si le système digestif est fatigué, le système immunitaire est diminué. Or, 70% de nos défenses immunitaires se trouvent dans l’intestin” explique Céline Touati.

Alcool : il empêche l’évacuation des toxines
Si vous êtes malade, mieux vaut vous abstenir d’alcool jusqu’à ce que vous alliez mieux. Pourquoi ? “L’alcool est essentiellement constitué d’éthanol qui est du sucre. Le sucre ralentit le métabolisme : le foie fonctionne au ralenti car il digère mal le sucre” explique Céline Touati, naturopathe et microthérapeute. Le foie a donc plus de mal à éliminer les toxines, or l’activité des virus produit des toxines. En outre, la prise d’alcool est déconseillée avec la prise de nombreux médicaments, notamment le paracétamol et certaines classes d’antibiotiques.

 

 

afrikmag.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment