04272017Headline:

Voici les 5 genres de personnes toxiques à sortir de votre vie le plus vite possible !

Êtes-vous d’accord avec le fait que les personnes présentes dans votre vie devraient être celles qui vous tirent vers le haut au lieu de vous détruire ? De temps à autre, il est bon de faire un petit tri parmi vos amis pour éliminer les influences négatives de votre vie, et les remplacer par des ondes positives. Si vous êtes en train de passer en revue la liste des personnes que vous connaissez et vous ne savez pas par où commencer, ne vous inquiétez pas ! Voici une liste des cinq types de personnes toxiques qui vous aidera à faire de la place pour de nouvelles relations plus épanouissantes.

1. Le critique incessant

Connaissez-vous ce sentiment de n’être jamais assez bon ? Peu importe à quel point vous essayez, cette personne est toujours là pour vous dire ce que vous avez fait de mal ? Certaines personnes affirment que nous sommes nos pires critiques, donc la dernière chose dont nous avons besoin est d’un autre.

Il peut se présenter sous la forme d’une petite voix (au sens propre) qui plane au-dessus de votre épaule et qui souligne le moindre détail sans importance, ou que vous avez manqué. Et si vous aviez réellement manqué quelque chose, qu’importe ? Si cette personne pense vraiment qu’elle améliore votre vie, elle restera à vos côtés et vous donnera des conseils, et non des critiques.

Toute critique n’est pas mauvaise, cependant, le critique incessant est souvent peu constructif dans ses remarques. Il est probablement celui qui a un vrai problème. Cet « ami » tend à avoir une faible estime de lui ou souhaite garder le contrôle.

2. L’agresseur passif

L’agresseur passif de votre entourage a probablement « les actions parlent plus fort que les mots » tatoué dans le dos. Une manière efficace pour vous faire comprendre que vous avez fait quelque chose de mal. Mais comment pouvez-vous connaître la source de l’agression passive de cette personne si elle continue d’être cryptique dans ses actions et remarques ?

Ses interactions sont probablement indirectes et pleines de colère. Une relation avec une telle personne est malsaine car vous êtes susceptible de suranalyser les choses qu’elle dit, ce qui risquerait de vous faire sentir responsable de la haine d’une autre personne. Et ce n’est pas juste envers vous.

Finalement, quand des personnes choisissent – et c’est un choix – de ne pas être franches et honnêtes sur leurs sentiments, leurs relations éclatent.

3. Le narcissique

Vous avez tous au moins observé un narcissique en action une fois dans votre vie. Le monde tourne autour de lui et, ce qui est pire, c’est qu’il fait toujours en sorte que vous le sachiez !

Imaginez que vous êtes entourés de personnes qui vous sont chères et, juste au moment où vous faites un vœu, soufflez votre bougie, et coupez votre gâteau d’anniversaire, le narcissique (que vous n’aurez probablement pas dû inviter) fait ce qu’il fait le mieux. Après l’avoir écouté parler pendant environ 10 minutes sur le fait que sa fête était bien meilleure que la vôtre, vous lui rappelez finalement que vous y étiez et qu’il est donc inutile de gâcher la vôtre !

Si vous ne l’aviez pas remarqué, les narcissiques sont assez superficiels et se mettent rapidement en colère si vous les faites se sentir inférieurs. Donc, avant de devenir émotionnellement trop investi dans une relation avec un narcissique, il serait sage de couper les ponts.

4. Le psychopathe

Cet autre type ne fait pas référence à vos amis un peu fous que vous appelez parfois « psychopathes » pour rigoler, mais au trouble de la personnalité antisociale dont une personne de votre groupe d’amis pourrait souffrir. Selon le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, le trouble de la personnalité antisociale comprend la sociopathie et la psychopathie. Si vous connaissez quelqu’un de ce genre, vous avez probablement remarqué certaines de ses caractéristiques. Il peut présenter un comportement contradictoire ; par exemple, des fois il explose de colère, est violent et a ensuite des remords. D’autres fois, il ne ressent ni remord ni compassion. C’est sans doute à cause de ces contradictions qu’il est si difficile de rayer le psychopathe de sa vie.

La meilleure chose à faire (et la plus saine) est de vous détacher de ce genre de personne et essayez de l’orienter vers une personne ou un endroit où elle peut trouver une aide professionnelle.

5. Le non communicant

Il semblait approprié que ce type de personnes soit le dernier de la liste. Il y a une constante chez ces personnes avec qui vous partagez une certaine forme de relation : la communication. La communication (ou le manque de celle-ci) est le facteur qui rend nos relations fonctionnelles ou dysfonctionnelles.

Le non communicant cessera de vous parler en cas de conflit ou de confrontation, raison pour laquelle la majorité des relations commencent à se détériorer. Cet individu refusera également de s’engager dans des débats.

.santeplusmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment