08192018Headline:

Voici pourquoi vous souffrez de sécheresse vaginale lors de vos rapports.

La sécheresse vaginale est un sujet tabou, pourtant elle concernerait plus d’une femme sur six. Nombreuses sont les raisons qui peuvent causer cette perturbation de la flore vaginale, qui peut être assez désagréable et devenir même douloureuse si elle persiste.
Plusieurs femmes optent pour les lubrifiants pour faire face à cette gêne, mais n’est-il pas plus judicieux de connaitre les causes et les traiter directement pour rendre votre vagin plus humide ? Dans cet article, nous partagerons avec vous les causes les plus fréquentes de la sécheresse vaginale ainsi que les solutions des experts.

La sécheresse vaginale est une perturbation de l’équilibre de la flore vaginale qui se manifeste sous la forme de brûlures, d’irritations, de démangeaisons, de saignements légers et de douleurs pendant les rapports sexuels. Mais pourquoi la sécheresse vaginale se produit-elle et comment y remédier ?

Les différentes causes de la sécheresse vaginale
Très fréquente, la sécheresse vaginale touche à un moment ou à un autre de la vie 25% des femmes avant la ménopause et 30% à 55% après. Mais cette cause n’est pas la seule.

Faible taux d’œstrogènes
Les parois de votre vagin sont normalement lubrifiées en permanence par une fine couche de liquide. Ceci est maintenu en grande partie par l’hormone appelée œstrogène. Si le niveau d’œstrogène est bas, le vagin devient ainsi sec. Plusieurs facteurs peuvent causer la sécheresse vaginale comme la ménopause, l’accouchement, l’allaitement, la chimiothérapie et le tabagisme.

Mais pas de panique, il existe bien une solution ! Si le niveau d’œstrogène est bas, la solution la plus couramment prescrite est l’œstrogénothérapie topique sous forme de crèmes, comprimés ou anneaux dont le but est de libérer de l’œstrogène localement.

Les médicaments
Un certain nombre de médicaments ont comme effets secondaires potentiels la sécheresse vaginale. Il s’agit notamment des antihistaminiques, que l’on trouve généralement dans les médicaments contre les allergies et le rhume, certains antidépresseurs, certains médicaments contre l’asthme, des médicaments anti-œstrogènes, qui sont généralement pris pour traiter l’endométriose et les fibromes utérins.

Si vous ressentez de la sécheresse vaginale suite à la prise d’un médicament, parlez-en à votre médecin. Il se peut qu’un autre médicament vous donne les mêmes résultats positifs, sans cet effet secondaire.

Les irritations
Certaines femmes sont allergiques aux produits chimiques utilisés lors de la douche ou de l’hygiène intime comme un savon, un antiseptique ou un gel de douche. Certaines matières utilisées dans la lingerie peuvent aussi causer une sensibilité ou une irritation. Cette irritation impacte systématiquement votre partie intime et cause une sécheresse.

Il n’y a donc pas mieux que le naturel, favorisez de vous nettoyer la partie intime avec de l’eau tout simplement, vous pouvez à la rigueur utiliser un savon bio pour laver la partie externe de votre vagin, et n’oubliez pas que ce dernier est un organe autonettoyant. Pour la lingerie, optez plutôt pour le coton comme matière.

Des préliminaires insuffisants
La différence fondamentale entre les hommes et les femmes lors des rapports c’est que contrairement aux hommes, les femmes ont besoin de tout un rituel pour enfin être dans l’excitation sexuelle souhaitée. Cette excitation sous forme de préliminaires va permettre une lubrification naturelle et éviter la sécheresse et les inconforts lors du rapport.

Consacrez donc le temps qu’il faut pour les préliminaires, c’est une partie intégrante et indispensable du rapport sexuel. Il est également important de savoir que certaines femmes ont besoin de plus de temps que d’autres, n’hésitez donc pas à communiquer avec votre partenaire à ce sujet pour pouvoir profiter pleinement de l’instant.

Les facteurs psychologiques et émotionnels
Le stress et l’anxiété impactent considérablement votre désir et même votre vie en général. Cette perturbation morale peut nuire à la réaction lubrifiante de votre corps. Lorsque vous êtes stressée, votre corps produit des niveaux importants d’une hormone appelée épinéphrine. Cette hormone est naturellement dans votre corps, mais lorsqu’elle atteint des niveaux élevés, elle interfère avec votre réponse sexuelle et voilà que la sécheresse vaginale s’installe.

Au lieu de subir, essayez de gérer le stress différemment. Certaines personnes trouvent la méditation très utile, ou le sport comme le yoga. Il a également été démontré que la thérapie par la parole aide de nombreuses personnes à gérer leur stress et leur anxiété. L’important est de trouver un équilibre mental sain, afin que votre corps ne souffre pas.

Cependant, quelques soient les raisons, il est primordial d’en parler avec votre médecin ou gynécologue pour trouver la solution la mieux adaptée.

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment