06242017Headline:

Découverte d’une « superbactérie du sexe » pire que le sida !

bacterie du sexe  + ke sida

Les autorités sanitaires américaines ont mis en garde la population suite à la découverte de deux cas de cette nouvelle souche de la gonorrhée.

Elle est de retour… La « superbactérie du sexe », dénommée H041, découverte au Japon il y a deux ans vient de refaire surface à Hawaï. Il s’agirait d’une souche résistante de la gonorrhée, la deuxième infection sexuellement transmissible la plus fréquente.

Les autorités sanitaires américaines ont bien évidemment déjà tiré la sonnette d’alarme mettant en garde la population suite à la découverte de deux cas de cette superbactérie du sexe. Les médecins s’inquiètent d’autant plus de celle-ci qu’elle est résistante aux antibiotiques et a le potentiel d’être aussi dangereuse que le virus du sida. La bactérie est en effet plus agressive et pourrait donc toucher plus de gens en beaucoup moins de temps. Aucun décès n’a toutefois été signalé pour le moment.

Le docteur américain Alan Christianson a ainsi assuré à la chaîne de télévision américaine CNBC que « les gens qui contacteront cette souche de gonorrhée pourraient développer un choc septique mortel en seulement quelques jours », ce qui explique que les Centers for Disease Control and Prevention aient déjà demandé au Congrès américain de trouver 50 millions de dollars pour développer rapidement un nouvel antibiotique qui permettrait de soigner la nouvelle souche de gonorrhée.

Pour rappel, la gonorrhée est une maladie sexuellement transmissible très répandue qui se caractérise par des lésions douloureuses et des écoulements génitaux entraînant parfois des grossesses extra-utérines mais aussi la stérilité. Le risque de transmission du sida est par ailleurs plus élevé pour les personnes touchées par la gonorrhée.

atlantico.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment