09202019Headline:

Recherche archéologique : La Bible et l’ADN concèdent sur l’origine Européenne des Philistins

Une étude publiée le 3 juillet dans la revue Science Advances semble corroborer l’origine européenne du peuple philistin, qui joue un rôle important dans la Bible. Un groupe de chercheurs américains, allemands et coréens a étudié l’ADN de dix ensembles de restes humains récupérés dans un cimetière de l’ancienne ville philistine d’Ashkelon sur la côte sud d’Israël, rapporte Evangelical Focus. Les corps enterrés sous les étages des maisons philistines du début de l’âge de fer auraient proportionnellement plus «d’ascendance européenne» dans leurs signatures génétiques (près de 14%) que ceux de l’époque pré-philistine de l’âge de bronze. La Grèce, la Crète, la Sardaigne et la péninsule ibérique- seraient des origines plausibles de cette «ascendance européenne» chez les Philistins. La Crète (Caftor) était notamment mentionnée dans le livre d’Amos comme lieu d’origine des Philistins.

Pour Daniel Master, co-auteur de l’étude, ces résultats seraient une «preuve directe» appuyant la thèse selon laquelle les Philistins étaient des immigrants de l’Ouest qui se sont installés à Ashkelon au 12ème siècle avant Jésus-Christ. «Cela correspond aux textes égyptiens et à d’autres que nous avons, au matériel archéologique» et à l’histoire de la Bible, a-t-il déclaré. En 200 ans, la signature génétique européenne disparaîtra, probablement en raison des mariages avec la population locale, mais la culture philistine gardera ses spécificités.

Lire sur evangeliqueinfo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment