05172022Headline:

Guerre en Ukraine: ces jeunes russes qui veulent éviter la conscription

La campagne de conscription de printemps démarre ce vendredi 1er avril en Russie et durera jusqu’au 15 juillet. Les hommes russes de 18 à 27 ans qui ne sont pas étudiants sont appelés pour servir dans l’armée pour un an. Mais beaucoup craignent d’être envoyés au front en Ukraine.

Leonid, 23 ans, essaie d’échapper au service militaire depuis 2017, quand il a été expulsé de son université. Car en Russie, le service militaire de 12 mois est obligatoire pour les hommes âgés de 18 à 27 ans, à moins qu’ils soient étudiants. Comme beaucoup de jeunes en ce moment, Leonid a surtout peur d’être envoyé au front, en Ukraine.

« Pendant l’appel, beaucoup de personnes n’ouvrent pas la porte si des autorités viennent toquer, d’ailleurs beaucoup choisissent de ne pas dormir chez eux. Car l’appel se fait au niveau de la région où on est recensé. Donc, si la personne ne vit pas à son adresse officielle, il est alors difficile pour les autorités de la retrouver », explique t-il au micro de RFI.

Vendredi dernier, les autorités ont contacté la concierge de mon immeuble pour qu’elle récupère ma convocation. Elle a refusé et ils ont commencé à la menacer en disant qu’ils allaient publier un avis de recherche national.

Léonid, jeune russe de 23 ans qui refuse la conscription

Toutes les techniques sont bonnes pour éviter l’appel : trafiquer un certificat médical, s’inscrire à l’université ou même donner un pot-de-vin. Car refuser officiellement de faire son service militaire enclenche des poursuites judiciaires, ce qui pousse de nombreux conscrits à opter pour la clandestinité.

« Si comme moi, on évite le service militaire, on ne peut pas travailler légalement, on ne peut pas quitter le pays, on ne peut pas demander un crédit à la banque », raconte Leonid.

Même si les autorités russes promettent de ne pas envoyer les nouveaux conscrits au front, sur les moteurs de recherche russes, les demandes de précision sur les moyens d’éviter l’appel ont doublé, par rapport à l’année dernière, à cette même période.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles