06212024Headline:

Nigeria :20 chefs d’accusation contre Godwin Emefiele

Les procureurs nigérians ont déposé mardi un acte d’accusation de 20 chefs d’accusation contre le gouverneur de la banque centrale Godwin Emefiele, suspendu de ses fonctions et détenu.

La suspension de Godwin Emefiele, avait été décidée dans le cadre d’une « enquête en cours sur ses services et sur les réformes prévues dans le secteur financier ». En poste depuis près d’une décennie, Emefiele était sous le feu des critiques en raison notamment du remplacement depuis janvier d’anciens billets de banque par de nouveaux. Cette politique du précédent président, Muhammadu Buhari, a entraîné une forte pénurie de liquidités, dans un pays où de nombreuses personnes travaillent dans le secteur informel de l’économie et dépendent des paiements en espèces.
Outre la détention illégale d’arme à feu, Godwin Emefiele fait aussi l’objet des accusations de financement du terrorisme et de délits économiques, d’abus de confiance et de détournement de fonds, qui sont passibles de lourdes peines d’emprisonnement.

Entré en fonction le 29 mai, le président Bola Tinubu prévoit des réformes ambitieuses pour sortir la plus grande économie d’Afrique se ses difficultés financières.

What Next?

Recent Articles