10252021Headline:

Patrouille de grande envergure: quand les forces de l’ordre font usage de la verge aux funérailles d’un frère d’arme ( témoignage)

Une patrouille de grande envergure s’est tenue hier vendredi 24 septembre 2021 de 20 h à l’aube sur l’étendue du territoire nationale. Mais le résultat de cette opération est accablant comme témoignent ces lignes d’un témoin oculaire d’une action à la verge des forces de l’ordre aux funérailles d’un frère d’arme à Koumassi ( Abidjan).

“Cette nuit du 24 Septembre a été un cauchemar pour les habitants de Koumassi précisément au quartier 05.
Alors que se tient la veillée funéraire d’un “soldat” des eaux et forêt, ses frères d’arme venus lui rendre hommage ont passé à tabac plusieurs jeunes du quartier causant des blessures grave, des chaises et tables du maquis le corridor ont été cassées, et bien d’autres dégâts pour un rien je répète pour un rien du tout car ils nous Provoquais depuis 14h on les écoutait pas du tous. Ils sont venus dans le maquis, ils ont coupé la musique on a rien dit du tout. Nous sommes sortis et ils nous ont suivis et sont venus nous chicoter avec les cordons ( chose que l’Etat a interdit ). Des comportements vraiment ignobles de la part d’hommes en uniforme et qui se revendiquent le droit de frapper des gens pour leur plaisir ou encore parce qu’ils ont perdu un des leurs.
J’aimerais que justice soit faite”.

Notons que les véritables raisons de cette patrouille dénommée “Épervier 7 ” n’avaient pas été clairement définies dans le communiqué, cependant elle a été observée sur toute l’étendue du territoire nationale.

“Dans le cadre de la mise en œuvre de l’opération « Épervier7 », la Direction Générale de la Police Nationale, en collaboration avec les autres forces de Défense et de Sécurité, organise ce vendredi 24 septembre 2021, à partir de 20 heures, une patrouille de grande envergure sur l’ensemble du territoire national.
À cet effet, un briefing sera fait à 19 heures 30 minutes par le Directeur Général de la Police Nationale à la salle des opérations du CCDO sis au Ministère de l’intérieur et de la Sécurité.”

Nous nous demandons toujours pourquoi la population a été contrainte de rentrer hier à 20 h. On croirait que l’armée ivoirienne est en alerte maximale, mais aucun communiqué à ce sujet pour l’heure. Nous attendons le bilan de ladite opération de grande sécurisation.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles