09192020Headline:

Côte d’Ivoire: duel entre le maire Issouf Diabaté et le député Abel Djohoré

Après deux mois d’arrêt en raison de l’épidémie de Coronavirus, les présélections du célèbre concours de beauté Miss Cote d’Ivoire ont repris de plus belle. Les villes de Daloa et de Bouaké ont accueilli les équipes de Victor Yapobi, respectivement les samedis 29 août et 5 septembre derniers. La prochaine étape est prévue pour ce samedi 12 septembre 2020 à Gagnoa. Un événement qui, selon une affiche publiée sur la page Facebook du Comité Miss Côte d’Ivoire ( Comici ), devrait se tenir sous la présidence de l’honorable Abel Gbakayoro Djohoré, député RHDP de Ouragahio-Bayota.

Mais la présélection de Miss Côte d’Ivoire dans la cité du Fromager pourrait ne pas se tenir dans cette ville, comme le témoigne une publication du premier magistrat de la commune, Yssouf Diabaté. ”Vous êtes le Parrain, je suis d’accord; vous avez refusé qu’on associe mon image sur l’annonce publicitaire sur la RTI, cela m’importe peu. Mais dire que vous ne voulez pas me voir à la cérémonie, c’est simple. On va dire au Président Victor Yapobi d’aller faire la présélection de Miss Côte d’Ivoire à Bayota ou Ouragahio car ici c’est moi le chef. Je vous répète que je suis le Maire de la commune de Gagnoa jusqu’en 2023. J’ai été élu avec 51% des suffrages et non nommé”, a-t-il posté.

A en croire nos sources, le maire Yssouf Diabaté, par ailleurs président du Sporting Club de Gagnoa, à travers cette publication, pointe du doigt le député Abel Gbakayoro Djohoré qui aurait, dans un premier temps, refusé que le maire soit le parrain de cette célébration de la beauté féminine. De plus, selon nos informations, l’actuel PCA de la SODEXAM ne souhaiterait même pas que le maire de la commune soit présent à cet événement. Ce qui a donc mis le maire Yssouf Diabaté dans une colère noire. Raison pour laquelle il a ainsi demandé que la présélection soit délocalisée à Bayota ou à Ouragahio.

Avec Afrique sur 7

Comments

comments

What Next?

Recent Articles