06192021Headline:

Abidjan: un braquage opéré à Treichville a mal tourné pour ses auteurs

Fin Avril 2021. Les responsables de la société “Diop et frères” située dans les encablures du CHU de Treichville, veulent faire un dépôt de 7 millions de francs CFA à la banque. L’opération se fera le 26 Avril, à 11 heures, ont-ils décidé à l’attention de tous. Le chef-magasinier ainsi que le caissier sont les deux agents mandatés pour la mission financière. Mais le jour J, 26 Avril, dès 8 heures, les responsables de la société demandent aux deux travailleurs d’aller faire immédiatement la course. On ne leur donne ni le temps de faire un tour dans leurs bureaux, encore moins aux toilettes. Pas d’isolement possible. Il faut y aller directement. S’exécutant, le versement bancaire se passe très bien dans une agence dans les environs du Port de pêche.

Quelques heures après, le duo, de retour et descendant de taxi, est intercepté par deux délinquants à l’entrée de leur société. Ces derniers, croyant sans doute que l’opération bancaire a lieu maintenant, s’attaquent aux agents. L’un d’eux ouvre le feu sur le caissier, l’atteignant à trois reprises à l’abdomen et emportant sa bandoulière qu’il croit contenir les 7 millions de francs CFA. Dans leur fuite à bord de la moto avec laquelle ils sont venus, les malfrats ont laissé tomber leur arme, dérangés par la résistance du magasinier téméraire.

Le caissier, grièvement blessé, a été évacué au CHU où a aussitôt commencé son intervention chirurgicale.

Les agents de la société “Diop et frères” ayant été tous informés qu’un dépôt bancaire se ferait le 26 Avril 2021 à 11 heures, il a fallu juste un décalage horaire soustractif de 3 heures décidé le Jour-J pour faire foirer le plan d’une taupe tapis dans l’ombre qui n’a pas eu le temps de faire la mise à jour de ses complices sur le nouveau programme établi, de sorte que ces derniers ont lancé l’assaut au mauvais moment, en emportant une bandoulière vide. Pas mal, comme butin. Ils pourront vendre au moins ce sac à 1500 francs au Black market d’Adjamé, si jamais ils y trouvent preneur.

Louis-César BANCÉ

Comments

comments

What Next?

Recent Articles