07032020Headline:

Accident mortel à Angré: des artistes plaident pour Zagba et Samo

Au lendemain du drame de Cocody Angré où 3 jeunes ont causé la mort des membres d’une même famille, les gérants du Lounge Le Ziguinchor, espace qui avait accueilli les mis en cause, ont été également arrêtés.

À la suite de l’accident tragique du samedi dernier qui a emporté 3 membres de la famille Koffi, les auteurs de l’accident ont été appréhendés. En plus des mis en cause, les deux gérants de la Cave qui les ont accueillis, ont été également arrêtés.

Il s’agit de Zagba et Samo. Et depuis, plusieurs acteurs du monde du show-biz, notamment des artistes : Stelair, Kiff No Beat et bien d’autres célébrités se font entendre pour la cause des deux jeunes gérants. Une pétition a même été lancée pour demander la libération des deux manadja. « Libérez Zagba et Samo, ces jeunes qui ont choisi de réussir en entreprenant » , tel est le message lancé, « Quand les enquêteurs ont remonté l’affaire, ils se sont rendus compte que ce sont ces 2 jeunes Zagba et Samo qui ont servi l’alcool aux personnes qui ont causé l’accident. En principe, les gérants ne sont pas fautifs parce qu’ils ont fait que leur job. L’espace le « Ziguinchor » où les jeunes qui ont causé l’accident ont été servis n’est pas un bar, c’est une cave. Ce n’est pas un endroit fermé, mais ouvert. Actuellement, nous plaidons auprès de l’Etat pour leur libération, voilà pourquoi nous avons lancé cette pétition » , fait savoir l’artiste Stelair.

« Il y a quelque temps, cette cave était un chawarma. En plus de la boisson, on y vend la nourriture. Depuis la décision de la réouverture des maquis et restaurants, l’espace était encore fermé, il a rouvert une semaine après. Les deux gérants, ce sont des jeunes qui se débrouillent là pour gagner leur vie. Nous plaidons et demandons vivement pardon aux autorités pour leur libération » , a renchéri un autre acteur du show-biz.

Les 5 Mousquetaires du groupe Kiff No Beat plaident également pour la libération des 2 managers qui leur sont très proches. Depuis le drame du samedi dernier, les portes de l’espace « Le Ziguinchor » sont closes. Nous y reviendrons.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles