04072020Headline:

Aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan: une bande de sécurité de 200 mètres annoncée

Dans le cadre de l’opération de sécurisation de l’aéroport international Félix Houphouët Boigny, une bande de sécurité de 200 mètres est prévue à partir du 20 janvier prochain, a annoncé Gilles Darriau, directeur général de l’AERIA (Aéroport International d’Abidjan) au cours d’une conférence de presse qu’il a co animé avec le directeur de cabinet du ministère des transports et le directeur général de l’Autorité nationale de l’aviation civile ( ANAC), ce mercredi 15 janvier 2020 à Abidjan.

Cette bande de sécurité va s’étendre sur les 4 points cardinaux de l’aéroport de Port-Bouët afin de renforcer le système de sécurité et d’éviter d’éventuels incidents tel celui qui a occasionné la mort de Laurent Barthélémy Ani Guibahi, adolescent de 14 ans retrouvé mort le 8 janvier 2019 dans le train d’atterrissage d’un avion reliant Abidjan à Paris. “Le périmètre de sécurité de 200 mètres va se faire à partir de la clôture de l’aéroport “, ont expliqué les conférenciers.

Cette mesure de sécurité prend en compte également une opération de déguerpissement des populations vivants dans le périmètre de l’aéroport qui débute le même 20 janvier 2020.

Selon le directeur général d’AERIA, la première phase de déguerpissement va se faire sur 50 mètres relativement à la mesure urgente. Quant à la seconde phase, elle se fera sur 150 mètres à partir du mois de mars. Soit 45 jours après la première phase.
Pour le directeur de cabinet du ministère des transports, Diomandé Ahmed, cette mesure rigoureuse vise à préserver la vie des populations. ’’Il y va de la sécurité des vies de nos populations”, a-t-il indiqué.

À en croire le collaborateur du ministre des Transports, Amadou Koné, des discussions ont été engagées avec les autorités des communes mitoyennes, notamment Port-Bouet et Grand-Bassam afin qu’une solution de relocalisation soit trouvée pour les populations d’Adjouffou visées par le deguerpissement. Il a annoncé des mesures d’accompagnement prévues en collaboration avec le ministère de la Construction et du Logement.

Revenant sur l’incident malheureux qui a occasionné la mort de Laurent Barthélémy Ani Guibahi, Sinaly Silué, directeur général de l’ANAC, a rassuré l’auditoire que cela n’entache pas la sûreté de l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan. ” Jusqu’à l’heure où je vous parle, l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny est le plus sûr d’Afrique”, a-t-il laissé entendre.

Lire sur abidjan.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles