11202019Headline:

Affaire magie magie à l’ENA: La DG Salamata Traoré réagit

Après les révélations d’Afriksoir sur la magie qui s’était opérée à l’Ecole nationale d’administration (ENA), la directrice de cette école, Salamata Traoré s’est fendue d’un communiqué dont la vacuité le dispute au ridicule. Une explication peu convaincante qui dénote sur la qualité de la gouvernance dans cette école d’élite présumée.

Dans un communiqué dont Afriksoir.net a reçu copie le vendredi 18 octobre 2019, Salamata Traoré, la directrice générale de l’Ecole nationale d’administration (ENA), peine à expliquer le dysfonctionnement constaté lors des résultats du concours direct d’entrée à l’ENA.

«(…), la proclamation des résultats de fait par le biais de deux moyens de communication notamment l’affichage à l’ENA par les membres du jury des résultats qu’ils paraphés et signés et la mise en ligne desdits résultats par l’ENA sur son site www.ena.ci», a expliqué Salimata Traoré.

Selon elle, cette situation est due à une confusion des résultats de la première étape et ceux de la deuxième étape. « Certains candidats ont consulté leurs résultats à travers le lien de la première étape de présélection où ils étaient déclarés admissibles». Puis d’ajouter: «En tout état de cause, seuls les résultats paraphés, signés, puis affichés à l’ENA par l’ensemble des membres du jury font foi ».

Si cette dernière mention de Salamata Traoré vient arrêter les spéculations des candidats sur les résultats qui devraient être pris en compte dans le concours de l’ENA 2020, elle n’arrête pas les interrogations. Si tel est que les candidats devaient se rendre obligatoirement au sein de la structure pour prendre connaissance de leurs résultats, pourquoi les avoir invité sur le site dès la sortie desdits résultats ? Ou encore, les résultats sur le site ne sont-ils pas »paraphés et signés » par l’ensemble des membres du jury comme ceux affichés à l’ENA ?

SUSPICIONS LÉGITIMES
Par ailleurs, les explications sur la méprise faite par les candidats sont battus en brèche par des candidats eux-mêmes. « Les résultats ont été affichés aux alentours de 16h30 au tableau, comme la DG l’indique. Sauf que moi j ai consulté le résultat sur le site à trois reprises, à 17h, à 17h30 et 17h50. C’était bel et bien marqué en rouge « résultat d’admissibilité 2e étape ». Il faut arrêter de se moquer des candidats qui ont célébré leur admission, avant qu’à 20h, d’autres consultations sur le site, donnent d’autres résultats », explique un candidat déclaré admis puis démis.

En définitive, dans un concours autour duquel tournent de nombreuses suspicions de corruption et de favoritisme, les candidats ne sauront pas si effectivement les premiers résultats constatés sur le site étaient les bons ou non. Inutile de demander une enquête, vu que la directrice est une proche du pouvoir RHDP.

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment