10162021Headline:

Affaire un homme battu à mort au commissariat de Soubré, Ange Kessi Kouamé enquête

Pour mieux comprendre les circonstances du décès de Bailly Armand Perrier battu à mort, le dimanche 18 avril 2021, au violon du commissariat de Soubré, le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi Kouamé, s’est rendu, le mardi 14 septembre 2021, dans la région de la Nawa où il a rencontré le médecin qui a constaté le décès de la victime, et fait un tour au domicile du défunt, non sans passer par le commissariat susmentionné.

Conformément à ses propres méthodes de travail, surtout en cas de crime grave, le Commissaire du Gouvernement, Ange Kessi Kouamé, s’est rendu, le mardi 14 septembre 2021, à Soubré pour mieux comprendre les circonstances du décès au violon de Bailly Armand Perrier. Bingo ! En tout cas, ce voyage dans la région de la Nawa, lui a permis de comprendre beaucoup de choses.

Selon le Tribunal Militaire d’Abidjan, le Contre-Amiral Ange Kessi Kouamé s’est rendu au commissariat et à l’hôpital général où il a retracé le décompte mortel. Depuis sa conduite au commissariat jusqu’à son évacuation à l’hôpital en passant par son “traitement” au violon.

Après s’être entretenu avec l’infirmier qui l’a reçu en premier et le médecin qui a constaté son décès, Ange Kessi s’est rendu au domicile du défunt où des éléments nouveaux ont été révélés. Car contrairement à ce qui a été dit aux premières heures de cette affaire, « la victime n’a pas frappé sa femme ni exercé la moindre violence sur elle.

Il (Bailly Armand Perrier) se plaignait que sa concubine ait découché le samedi (le samedi 17 avril 2021 : ndlr) pour rentrer tard le dimanche. Le ton des deux personnes a vite fait de monter et pour ne pas dégénérer, la copine de la concubine a fait intervenir la police ».

La suite est déjà connue. Bailly Armand Perrier a été battu à mort au violon du commissariat de Soubré.

La procédure est en cours et Ange Kessi a déjà saisi le juge d’instruction chargé des dossiers de crime de sang.

lecourrierquotidien

Comments

comments

What Next?

Related Articles