01282023Headline:

Agboville : Anguié, la brigade de lutte contre l’incivisme de la sous-préfecture officiellement installée

Le président de la Cellule civilo-militaire (CCM) départementale d’Agboville, Ossohou Aimé, procédé jeudi 30 septembre 2021, à l’installation officielle de la brigade de lutte contre l’incivisme de la sous-préfecture d’Anguié, en présence de la chefferie, des responsables d’associations de jeunes et femmes.

« Dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des populations aux valeurs républicaine, démocratique, civique, morale et citoyenne, nous procédons à l’installation officielle des brigades de lutte contre l’incivisme dans les sous-préfectures des quatre départements de la région. Ce sont 180 volontaires que nous avons installés dans les sous-préfectures de Loviguié, d’Oress-Krobou et aujourd’hui à Ananguié. La semaine prochaine, nous serons à Attobrou et à Céchi. Notre objectif, c’est de couvrir toutes les sous-préfectures de la région », a expliqué M. Ossohou.

Il a relevé que l’installation de ces brigades vise à faire la promotion d’un nouveau concept de sécurité qui implique les populations. Il a remercié ces « volontaires de consolidation de la paix » qui compose la brigade pour leur mobilisation. « La question de la sécurité concerne tout le monde maintenant. Votre mission, c’est de faire en sorte qu’il ait la paix ici. Vous n’avez pas de parti pris. Vous êtes de la société civile », a-t-il insisté.

Pour sa par le sous-préfet d’Ananguié, Marcelle Coulibaly, a invité la brigade à collaborer avec les forces de l’ordre dans la lutte contre l’incivisme et à être des modèles pour leur environnement social pour cette activité d’utilité publique. « Je voudrais dire à ces jeunes qu’ils ne sont pas des forces de l’ordre donc ils ne doivent pas mener des actions isolées au nom de tout le groupe. Ils doivent être imprégner des réalités sociales afin de pouvoir faire la sensibilisation. Je demande aux chefs de villages de pouvoir les adopter et de les orienter afin de faciliter leur intégration au niveau de la société, des communautés, des villages et de pouvoir accepter que ces jeunes puissent les aider dans leurs différentes missions », a déclaré Mme Coulibaly.

L’installation de la brigade de Ananguié a été précédée d’une formation en secourisme animée par les sapeurs-pompiers civils d’Agboville, à l’instar des autres.

La CCM est l’organe opérationnel du comité départemental de sécurité présidée par le préfet, qui fait la promotion des initiatives de la sécurité humaine.

AIP

Comments

comments

What Next?

Related Articles