07182024Headline:

Agents d’affaires : La chambre nationale remobilise ses membres

La Chambre nationale des agents d’affaires de Côte d’Ivoire (Cnaa-ci) a organisé le samedi 22 juin 2024, au Centre de conférence épiscopale régionale de l’Afrique de l’ouest (Cerao) à Cocody, son premier grand rassemblement au titre de l’année judiciaire 2023-2024, en vue de remobiliser ses membres. L’agent d’affaires faut-il le souligner, se définit comme toute personne physique ou morale qui sans aucun caractère public, se charge habituellement de gérer les affaires d’autrui moyennant rétribution.

Cette rencontre qui se situe dans le cadre de la redynamisation de la Cnaa-ci avait pour objectif de permettre aux agents d’affaires de mieux se connaître en vue de prendre l’engagement d’épouser de nouvelles visions de la chambre et surtout redorer l’image de la profession au sein de l’appareil judiciaire mais aussi à l’égard du grand public. Il s’est également agi d’informer et d’instruire les agents d’affaires sur la vie, les orientations et les objectifs de la chambre et la profession. Ce rassemblement a permis d’instruire les agents d’affaires sur la déontologie et l’éthique de leur profession.

Le président de la Cnaa-ci, Me Bamba Mamadou, a remercié les agents d’affaires qui ont effectué nombreux le déplacement à l’appel de la Chambre. « Merci pour votre confiance et je suis fier de vous. Aujourd’hui, la chambre a pris son envol grâce à votre courage, vos conseils », s’est-i réjoui, soulignant que la chambre est en passe de réussir son combat.

Il a rendu un vibrant hommage à ses anciens collaborateurs qui malheureusement pour certains qui ne sont plus de ce monde. « Nous avons été vilipendés, insultés mais nous avons cru en la profession, aujourd’hui le résultat est là », a déclaré Me Bamba Mamadou.

Pour sa part, le secrétaire général de la Cnaa-ci, Me Kakou Ehouman Rémy, a rappelé les missions de la chambre qui consistent entre autres à rassembler les agents d’affaires ; assurer la défense des droits et la protection des intérêts des agents d’affaires dans l’exercice de leur profession ; de régler les questions relatives aux conditions de travail dans les cabinets et assurer la formation des agents d’affaires judiciaires et de leurs collaborateurs.

Pour cette année judiciaire, la chambre a annoncé une session de formation des agents d’affaires ; le toilettage des textes, la visite et dons aux institutions de l’appareil judiciaire ainsi qu’une journée portes-ouvertes des agents d’affaires.

Pour rappel, les agents d’affaires sont nommés par le ministre en charge de la justice. Auxiliaires de justice, ils travaillent sous le contrôle du procureur général. Ainsi, à l’instar des magistrats, des notaires, ces commissaires-priseurs, des conseillers juridiques, des greffiers, les agents d’affaires de Côte d’Ivoire sont membre de la grande famille de l’appareil judiciaire.

What Next?

Recent Articles