07202024Headline:

Amélioration du secteur éducation-formation : Des établissements de l’enseignement technique équipés

L’Agence française de développement (Afd), à travers le Contrat de désendettement et de développement (C2d), met à la disposition de certains établissements de l’enseignement technique du matériel roulant et de l’équipement informatique. Il s’agit, entre autres, d’un minibus, de trois véhicules à moteur thermique et 1 à moteur hybride (tous à usage pédagogique), d’un lot d’ordinateurs et d’accessoires.

Lors de la remise le vendredi 28 juin 2024, au lycée technique d’Abidjan-Cocody, le ministre de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage, Koffi N’Guessan, a expliqué que l’initiative de l’Afd contribue à la préparation des apprenants à réussir dans le monde du travail moderne en répondant aux différents besoins des entreprises et en favorisant l’innovation.

À l’en croire, désormais, les apprenants contribueront pour le secteur productif, par leur savoir-faire, une ressource humaine plus attractive parce qu’ils seront plus compétents dans leurs tâches.

« La remise de ce matériel roulant marque non seulement un investissement important, mais aussi un engagement renouvelé envers notre mission commune. Ce ne sont pas simplement des outils. Ils représentent des possibilités accrues, une efficacité améliorée et une connectivité renforcée au sein de nos établissements », a-t-il insisté.

Raison pour laquelle, il a exprimé sa gratitude au donateur et au secrétariat technique de l’Afd pour ce soutien constant. En ce sens que ce matériel renforce « notre engagement commun » envers la croissance et le développement durable. Hormis ce don, des véhicules constitués d’un van, d’un pick-up, de deux mini-bus et de cinq véhicules de service ont été offerts par l’État de Côte d’Ivoire.

Cela traduit l’importance que le gouvernement accorde à l’investissement dans le capital humain. « Grâce au dévouement et à la responsabilité de tous, nous pouvons maximiser l’utilisation de ces nouvelles ressources et transformer ces outils en résultats tangibles et positifs. J’exhorte les bénéficiaires à en prendre soin », a-t-il exhorté.

Quant au coordonnateur adjoint du secrétariat technique du C2d, Didier Kouakou, il s’est félicité des acquis du ministère. Des résultats qui donnent une image beaucoup plus reluisante à l’enseignement technique grâce au leadership du premier responsable de ce département ministériel.

What Next?

Recent Articles