06222024Headline:

Banques et assurances : Des étudiants de l’UPCI montrent leur savoir-faire

Six étudiants de l’Université populaire de Côte d’Ivoire (UPCI) ont soutenu leurs mémoires de Master sur des thématiques novatrices liées aux banques et assurances.

Des thèmes d’actualité. Des étudiants qui utilisent des méthodes qualitatives pour apporter des solutions concrètes aux problèmes auxquels les banques et assurances sont confrontées. Six étudiants de l’Université populaire de Côte d’Ivoire (UPCI) ont soumis leur mémoire de Master à un jury présidé par Prof Emmanuel Aka Brou, Prof titulaire d’économie de l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody et composé du Prof Séraphin Prao, Maître de conférences agrégé d’économie de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké, de Dr Eugène Kamalan et de Dr Omer Kouakou. C’était le mercredi 5 juin 2024, au sein dudit établissement à Yopougon-Millionnaire.

Le premier impétrant, Soro Zié Karma Emmanuel a présenté le thème : « Modélisation des écoulements des dépôts à vue d’une microfinance : cas HES Finances ». Selon cet étudiant, l’évolution des marchés financiers mondiaux, les innovations technologiques et les réformes réglementaires ont profondément remodelé le secteur financier au cours des dernières décennies. Cette évolution complexe, a-t-il dit, nécessite une analyse approfondie pour comprendre ses implications sur la stabilité financière, l’accès au crédit et à l’assurance ainsi que la croissance économique. En clair, a-t-il expliqué, les institutions de microfinance collectent des ressources auprès de leurs épargnants pour faire des crédits. Il est donc bon de savoir la part des dépôts qui ne sont pas retirés rapidement. D’où la nécessité de faire la modélisation pour déterminer la part stable à partir de laquelle les microfinances octroient du crédit à leurs clients. Le jury ayant relevé la qualité des résultats obtenus a décerné la note de 15/20 à Soro Zié Karma Emmanuel.

Le deuxième, Sekongo Weloritcha a abordé la thématique portant sur : « Développement de l’assurance et crédit privé : le rôle de la structure du marché bancaire ». L’étudiant a mis en évidence le lien entre le développement de l’assurance et le développement bancaire en tenant compte de la structure du marché. Moins volubile que le premier, il a obtenu 14/20.

Les quatre autres, Kouadio Kouassi Benjamin, N’Guessan Koffi Kan Anicet, Adamou Yaye Issoufou et Sy Savané El Hadji Amara ont également convaincu le jury pour la pertinence de leurs travaux.

Séraphin Prao, par ailleurs, recteur de l’UPCI a invité les milieux des banques et assurances à prêter attention à ce qui se fait dans son établissement. Car, a-t-il souligné l’UPCI est à la pointe de la formation avec des curricula qui s’actualisent. Une position partagée par Prof Emmanuel Aka Brou qui a félicité les étudiants pour leur volonté d’innover afin de séduire le marché du travail. Six autres soutenances ont lieu ce jeudi 6 juin 2024.

What Next?

Recent Articles