06252022Headline:

Bénin: le PRD réclame des investigations minutieuses sur la découverte de munitions à Bantè

La découverte dans un minibus d’une grande quantité de munitions de chasse, préoccupe le PRD. Le sujet a été débattu au cours de la dernière réunion de la Direction exécutive nationale (DEN) du parti.

Le Parti du Renouveau Démocratique (PRD) recommande des investigations minutieuses dans le cadre de la découverte de cartouches de munitions de chasse à Bantè. Ces investigations, selon le parti, doivent permettre d’identifier la « destination, les acteurs et commanditaires de cette chaîne de trafic et se prononcer sur les objectifs visés par ces personnes ».

Pour le PRD, force doit rester à la loi, et la justice devra faire son travail pour situer les responsabilités dans cette affaire. Le parti rappelle son attachement à la paix et à l’Etat de droit.

Selon un communiqué de presse du procureur de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET), le Commissariat de Gouka a été saisi d’un cas d’accident mortel de la circulation, qui s’est produit à hauteur du village Agbon, dans l’arrondissement d’Atokolibé, commune de Bantè, entre un mini-bus et un bus de transport.

Le procureur indique que des « quatre occupants du minibus, deux sont décédés sur-le-champ et un troisième, le conducteur, a succombé à ses blessures, quelques instants plus tard à l’hôpital de zone de Savalou ». Ce sont-là des faits ordinaires qui normalement ne devraient pas faire l’objet d’intérêt du procureur de la CRIET. Cependant, les policiers, pendant le constat d’usage, ont fait une découverte troublante.

Cependant, à l’ouverture des sacs, en lieu et place de l’huile rouge, il a été découvert des cartons de munitions de calibre 12 soigneusement emballés. Au décompte, ce minibus transportait soixante-dix mille (70 000) cartouches de calibre 12. Tout porte à croire que le marquage des sacs à l’huile rouge est destiné à tromper la vigilance des forces de défense et de sécurité », a indiqué Mario Metonou.

« Le seul rescapé de l’accident dit répondre au nom de KANKALALA Aziz, de nationalité togolaise, il réside à Alédjo au Togo. De ses premières déclarations, il ressort qu’il a l’habitude d’aider le conducteur du minibus, également de nationalité togolaise, à décharger ses marchandises. Cette fois-ci, il aurait été sollicité, la veille, aux environs de 20 heures, à Aoro, village situé sur l’axe routier Bassila–Bantè, pour aider à décharger la cargaison à Gouka et à Akpassi, dans la commune de Bantè », dit le communiqué.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles