07202024Headline:

Bénin: Retour de 74 migrants de la Lybie avec le soutien de l’OIM

Grâce aux efforts conjoints de l’OIM et du gouvernement béninois et italien, 74 nouveaux migrants ont fait leur retour au Bénin en provenance de la Libye dans la nuit du jeudi 27 juin 2024 à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cotonou.

En collaboration avec l’organisation internationale des Migrations OIM, le gouvernement du Bénin a facilité le retour de soixante-quatorze migrants, dont 29 hommes, 16 femmes et 29 enfants, en provenance de la Libye par un vol charter le jeudi 27 juin 2024.

À leur arrivée à l’aéroport international Cardinal Bernadin Gantin de Cotonou, les 74 migrants ont été accueillis par des représentants des ministères des affaires étrangères, de l’intérieur et de la sécurité publique, des affaires sociales et de la microfinance, de la santé et d’une délégation de l’OIM Bénin.

Sur place, tous les migrants ont reçu une assistance immédiate de l’OIM, dont de la nourriture, de l’eau, des kits d’hygiène et une allocation pour les besoins urgents tels que le transport vers leur lieu de résidence définitif, notamment Djougou et ses environs. Cette opération a été financée par la coopération italienne en collaboration avec le gouvernement Béninois.

Pour Idrissa Tamboura, chef de bureau OIM Bénin, les activités de protection et d’assistance aux migrants, telles que l’assistance au retour volontaire, facilitées par l’OIM, garantissent aux migrants bloqués et vulnérables l’accès à un appui respectueux de leur dignité humaine. Il a profité de l’occasion pour exprimer sa reconnaissance au gouvernement béninois pour leur collaboration continue dans l’organisation du retour volontaire des migrants béninois.

Dans un entretien accordé à BENIN WEB TV à son arrivée au Bénin, Fadhil, jeune béninois originaire de Djougou a raconté sa mésaventure. « Je faisais mes petits jobs, un jour j’ai décidé d’aller en aventure avec l’aide des amis qui sont là-bas. Sur le chemin, ça n’a pas été facile à l’entrée de la Lybie », a-t-il indiqué.

Fadhil et ses amis ont été agressés et dépouillés par des hommes armés. « On s’est échappés après … Nous avons fait la rencontre de l’OIM en Lybie. Nous avons demandé s’il y avait l’ambassade du Bénin, on nous a dit NON, qu’il y avait plutôt le consul. On s’est approchés du consul qui nous a orientés vers l’OIM », a-t-il expliqué.

Très satisfaits de l’accueil de l’OIM, de son assistance pour les migrants blessés lors de l’agression à l’entrée de la Lybie, au nom de tous les migrants bénéficiaires, il a remercié l’OIM pour son assistance financière, morale et sanitaire.

Comme lui, Rama a invité la jeunesse béninoise à se concentrer sur les opportunités du pays.

What Next?

Recent Articles