11202019Headline:

Bilan du système éducatif ivoirien à l’UNESCO: Kandia Camara sur le banc des accusés

Kandia Camara participe à la session du Conseil Exécutif de l’UNESCO qui se tient à Paris du 09 au 23 Octobre 2019 où elle doit présenter le bilan ivoirien.

Le programme post-conflit dont a bénéficié la Côte d’Ivoire, le soutien à l’alphabétisation, l’inscription de la danse Zaouli au patrimoine mondial, l’organisation de la 6e édition d’AfriMAB à Abidjan, l’accord pour la création d’une de l’école de la PAIX à la Fondation Félix Houphouët Boigny pour la recherche de la paix, figurent entre les retombées bénéfiques, a dit Kandia Camara à cette session qui marque la fin du mandat de la Côte d’Ivoire au sein de cette institution spécialisée de l’ONU.

Présidente de la Commission nationale ivoirienne pour l’UNSCO et déléguée de la Côte d’Ivoire au Conseil Exécutif de cette institution, elle a rappelé les attentes ivoiriennes en ce qui concerne les principes d’Abidjan sur le droit à l’éducation adopté par consensus par le Conseil des droits de l’homme des Nations unis à Genève, en juin 2019. Et d’autre part, d’un projet de programme d’urgence spécial pour la préservation des rivières, des fleuves, et des mers d’Afrique dont elle a souhaité l’adoption lors des prochaines sessions de l’UNESCO.

Elle a exprimé, au nom de la Côte d’Ivoire, ses félicitations au Premier ministre d’Éthiopie, lauréat 2019 du prix Felix Houphouët Boigny et du prix Nobel de la paix 2019, témoignant la gratitude du Gouvernement ivoirien à l’endroit du groupe Afrique, qui a soutenu et porté sa candidature au Conseil Exécutif en 2015.

La Côte d’Ivoire avait fait l’objet d’une attention particulière de la part de la Directrice Générale de l’organisation ainsi que des autres membres du Conseil dont le président, Lee Byong-yum, qui a félicité la Côte d’Ivoire pour sa “brillante” participation aux travaux de cet organe, les quatre années de son mandat.

Le Conseil exécutif est l’un des trois principaux organes de l’UNESCO qui prépare la Conférence générale dont il est chargé d’exécuter les décisions. Il se compose des représentants des 58 États membres élus pour une mandat de quatre ans par la Conférence.

En marge des travaux, la ministre Kandia s’est entretenue avec Stefania Giannini, sous-directrice générale de l’UNESCO pour l’éducation avec qui elle a évoqué les questions liées aux différents projets en matière d’éducation, et Edourd Firmin Makoto, sous-directeur général pour le département Afrique de l’organisation de la remise prochaine du prochain Prix Félx Houphouët-Boigny pour la Recherche de la paix.

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment