05212024Headline:

Biodiversité et développement durable: La fondation (FIPBEC) assigne une importante mission

La Fondation internationale pour la promotion de la biodiversité, de l’économie circulaire et du développement durable a procédé au lancement de ses activités le jeudi 11 avril 2024 au Sofitel hôtel ivoire à Cocody.

La restauration, la renaturation et la valorisation des cours d’eau, la valorisation des ressources végétales, animales et la protection des espèces menacées, la promotion de l’économie circulaire et la protection des écosystèmes, la promotion et la vulgarisation des cultures vivrières et maraîchères, la promotion de l’écocitoyenneté, le renforcement de la chaîne de valeurs agricoles dans les pays du sud, la recherche de moyens en vue de la durabilité des systèmes alimentaires ainsi que la promotion de l’économie verte sont autant d’actions que s’est permises d’accomplir la Fondation internationale pour la promotion de la biodiversité, de l’économie circulaire et du développement durable (Fipbec) dans le cadre de ses activités.

Pour ce faire, la fondation entend tourner sur tout le territoire national pour réaliser ses objectifs, à en croire son président Jean-Jacques Koffi Djah. « Nous allons sillonner les 31 régions et les 12 districts autonomes pour faire un état des lieux sur la biodiversité et le développement durable (…) 80% de notre couvert forestier est en péril >>, a-t-il déclaré.

Selon lui une action primordiale à mener .<< C’est une urgence climatique que nous devons prendre au sérieux et commencer à faire le nécessaire pour pouvoir recouvrir le couvert forestier ivoirien », a informé Jean-Jacques Koffi N’djah. Il compte ainsi aider l’Etat, le secteur privé, les acteurs sociaux et les populations.

Dans cette noble initiative, le ministre des Eaux et Forêts, Laurent Tchagba, représenté par le Colonel Koné Salimata, a invité les membres de cette fondation à travailler d’arrache-pied pour mobiliser les ressources nécessaires.

« Nous sommes heureux d’enregistrer un nouveau venu dans la famille des partenaires du ministère des Eaux et Forêts, en faveur de la restauration de l’environnement, des ressources naturelles et de la biodiversité », a-t-elle dit d’emblée.

Avant de les encourager à la tâche. « Nous encourageons la Fipbec à redoubler d’efforts, à collecter, à mobiliser suffisamment de moyens, de ressources, parce que le travail que nous faisons nécessite beaucoup de ressources, beaucoup d’engagements. Nous encourageons cette structure à œuvrer pour pouvoir nous aider à atteindre nos objectifs », a-t-elle fait comprendre.

De son coté, le premier vice-président du District automne du Gôh-Djiboua, Loh Apolin Kouakou a dit aux membres de la fondation que « vous pouvez compter sur tous les districts autonomes y compris celui du Gôh-Djiboua. Au moment venu, un calendrier sera établi, de sorte à faciliter vos différents voyages, vos différentes rencontres avec nos populations. Sachez que cette initiative est noble ».

Notons que la Fipbec a vu le jour novembre 2023 et le 6 février 2024, elle obtient son récépissé.

What Next?

Recent Articles