05252022Headline:

Burkina Faso: Un atelier d’amendements de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées

Ouagadougou, 28 avril 2022 -La salle de conférences du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a prêté son cadre à la tenue de l’atelier d’amendements de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées au Burkina Faso.
C’est le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, le Colonel-Major Omer BATIONO qui a présidé la cérémonie d’ouverture dudit atelier.
Dans son discours d’ouverture, le Colonel-Major Omer BATIONO a indiqué que depuis un certain temps, notre pays a mal à sa gestion publique gangrenée par la malversation, l’esprits du gain facile et la corruption. Face à cette donne , les nouvelles autorités ambitionnent de renforcer les compétences de l’Autorité Supérieure de contrôle de l’Etat et de Lutte contre la Corruption (ASCE-LC). D’où la tenue de cet atelier qui réunit les membres du Cadre Sectoriel de Dialogue (CSD) “Défense-Sécurité”, l’ASCE-LC et les structures intervenant dans le CSD “gouvernance administrative et locale” pour échanger autour de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées au Burkina Faso. Il a dans cette dynamique précisé que plusieurs actions ont été formulées dans la feuille de route de la transition telles que l’adoption de tous les décrets pour un meilleur fonctionnement de l’ASCE-LC, l’audit des forces de défense et de sécurité sur les six dernières années, la centralisation du suivi des ordres de missions des agents publics, l’audit des ministères, institutions, des fonds de l’Assemblée Nationale , des entreprises publiques et des principaux établissements publics…
Avant de clore ses propos , le ministre a fait une requête au vue de l’importance manifeste du phénomène : « Je voudrais vous inviter à examiner les différents documents qui vous sont soumis et surtout apporter vos différentes expertises afin que l’ASCE-LC puisse avoir un document consolidé qui reflète les aspirations des acteurs de la lutte contre la corruption »,a-t-il soutenu.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles