06042020Headline:

Coronavirus : le maire du plateau interdit les Wôrô-wôrô, Gbakas et pinasses dans sa commune dès le 1er avril

Plusieurs types de véhicules de transport en commun seront interdits de circulation à partir du mercredi 1er avril 2020 dans la commune du Plateau. Notamment, les Gbaka , les Wôrô-Wôrô, et les pinasses.

Ces mesures ont été prises par la mairie du Plateau à travers un arrêté municipal conformément à la lutte contre le Coronavirus. Les minicars communément appelés Gbaka, les Wôrô-Wôrô, et les pinasses sont interdits d’accès dans la commune du Plateau et de passer les ponts accédant à cette commune.

Cette décision a été prise le lundi 30 mars 2020, à travers un arrêté municipal signé par le premier magistrat de la commune Gabriel Jacques Ehouo, « portant suspension dans le cadre de la lutte contre la propagation de la maladie à Coronavirus (Covid-19) des activités de transport public de personnes par les véhicules de transport intercommunaux non autorisés (Wôrô-Wôrô), les véhicules de transport privé de personnel non déclarés et par les pinasses non homologuées opérant dans la commune du Plateau ».

« (…) Considérant les pouvoirs du maire en matière d’ordre public, de salubrité et de santé publique ; considérant l’urgence ; il est suspendu à compter du mercredi 1er avril 2020 et jusqu’à nouvel ordre dans la commune du Plateau, l’activité de transport public de personnes par les véhicules de transport intercommunaux non autorisés (Wôrô-Wôrô), les véhicules de transport privé d’entreprise non déclarés, les pinasses non homologuées par les services de la commune pour le transport public de personnes », fait observer la décision prise par Jacques Ehouo.

Et de préciser, « l’accès au quai de pinasses de la Carena par les pinasses et par tout autre moyen de transport lagunaire non homologué est suspendu à compter du mercredi 1er avril 2020 et jusqu’à nouvel ordre sur tout le rivage dépendant du domaine public communal. La suspension de l’activité des véhicules de transport intercommunaux non autorisés (Wôrô-Wôrô) emporte fermeture des gares, arrêts et suspension de cette activité de transport public de personnes dans la commune. L’interdiction d’accès aux quais par les pinasses et les personnes physiques emporte fermeture du quai de pinasses de Carena jusqu’à nouvel ordre ».

« Tout contrevenant au présent arrêté verra son véhicule de transport en commun ou sa pinasse être mis en fourrière sans préjudice du paiement des contraventions de police (…) », a menacé le maire du Plateau. Précisons que ces mesures ont été prises en vue de lutter contre la propagation de l’épidémie à Coronavirus qui croit à un rythme exponentiel en Côte d’Ivoire.

Le dimanche 29 mars 2020, le bilan était de 165 cas confirmés, quatre guéris et un décès en Côte d’Ivoire. Soulignons que pour les populations qui seront privées de Gbaka, Wôrô-Wôrô, et pinasses au sein de la commune du Plateau, ce sera la croix et la bannière pour se déplacer.

A défaut, ils devront opter pour les bus de la Société des transports abidjanais (SOTRA) ou pour les taxis compteurs dont les tarifs ne sont pas accessibles à la bourse du commun des Ivoiriens dont le pouvoir d’achat s’effrite face à la cherté de la vie accentuée par cette pandémie invisible.

afriksoir.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles