06072020Headline:

Côte d’Ivoire: 16 individus arrêtés à Attinguié pour avoir violé le confinement d’Abidjan

La gendarmerie nationale a interpellé 16 individus au poste à péage d’Attinguié, à une vingtaine de Km d’Abidjan le jeudi 9 avril 2020, pour tentative de violation de la mesure de confinement du Grand Abidjan, du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

La mesure « d’interdiction des déplacements non autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays », prise par le Président de la République le lundi 23 mars 2020 ne semble guère préoccuper certains individus. Ces individus se croyant plus malins, trouvent toujours les moyens de contourner les différents corridors et postes à péage pour aller à l’intérieur du pays.

Tous les jours c’est pour le voleur, un seul jour c’est pour le propriétaire », dit l’adage. Ainsi, 16 individus qui tentaient de contourner le dispositif mis en place par la gendarmerie, ont été arrêtés au poste à péage d’Attinguié le jeudi 9 avril. Ces hors la loi étaient à bord d’un véhicule de type « MASA », de 4 tricycles et de deux motos-taxis. Par ailleurs, plusieurs autres motos-taxis qui servaient de convoyages des individus ont été saisis par les éléments de la gendarmerie. S’agissant des individus, ils répondront de leurs actes devant les juridictions compétentes.

VIOLATION DE LA MESURE DE CONFINEMENT D’ABIDJAN
Rappelons que le mardi 7 avril dernier, un transporteur qui avait tenté de contourner un check-point mis en place par la gendarmerie sur l’axe Aboisso-Bonoua, dans le village de Kakoukro-Limite fût arrêté. Quant aux voyageurs, ils ont été refoulés. En outre, une gare installée en pleine chaussée à la sortie de Dabou avait été démantelée par la police de Dabou le dimanche 5 avril 2020.

En effet, en ce lieu, des ‘’Gnambros’’ chargeaient des véhicules en partance pour Grand-Lahou et les villes après Lahou. Des gros camions autorisés à transporter les marchandises, faisaient également le transport frauduleux de personnes. Soulignons que le lundi 23 mars dernier, au moment où la Côte d’Ivoire enregistrait 25 cas de Coronavirus, le Président Alassane Ouattara annonçait dans un discours à la nation, l’instauration de l’état d’urgence afin de limiter la propagation du Covid-19.

Entre autres mesures ce jour-là, maquis et restaurants devraient rester fermés. Un couvre-feu était instauré de 21 heures à 5 heures. Les transports étaient régulés et les déplacements non-autorisés entre Abidjan et l’intérieur du pays interdits. Alassane Ouattara avait aussi annoncé le « confinement progressif des populations par aires géographiques en fonction de l’évolution de la pandémie.

Lir sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles