12122019Headline:

Côte d’Ivoire: Ange Kessi met en garde contre toute dérive policière

Ange Kessi continue sa traque contre les policiers et les gendarmes véreux. Le commissaire du gouvernement s’est rendu le mardi 12 novembre 2019 à la préfecture de police pour se rendre compte du mode opératoire des rafles, très souvent décriées par les populations ivoiriennes.

Mardi 12 novembre 2019, Ange Kessi Kouamé a effectué une visite à la préfecture de police. Arrivé dans la soirée, le procureur militaire a voulu s’imprégner du mode opératoire des rafles. En effet, depuis un moment ces opérations de sécurité font l’objet de vives critiques de la part des usagers.

“Nous sommes dans un État de droit et le citoyen est libre de vaquer à ces occupations à n’importe quelle période de la journée. Nous vous encourageons à sécuriser nos villes, mais gardez-vous de traumatiser la population”, a prévenu Ange Kessi.

Après avoir clarifié les choses à la préfecture de police, le contre-amiral a posé ses valises le jeudi 14 novembre au corridor nord, au niveau de l’entrée de Yamoussoukro par Bouaké.

“En mission de contrôle, je me suis arrêté au corridor nord, côté entrée de Yamoussoukro par Bouaké pour me rassurer que les contrôles s’effectuent sans abus et sans tracasserie”, a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Ange Kessi a échangé avec les douaniers, les gendarmes et les policiers et éléments de la section drogue qui lui ont expliqué leur méthode de travail. “J’ai été convaincu, mais je leur ai dit que je reçois des plaintes. Les choses ne se passent pas comme sur des roulettes comme ils prétendent me faire comprendre. Je leur ai demandé de faire attention, car nous, hommes en uniforme, travaillons pour le bonheur du peuple et nous devons faire en sorte que nos frères et sœurs ne se plaignent pas de nous. Ils disent qu’ils ont compris. Je reviendrai les visiter pour voir s’ils ont vraiment compris”, a soutenu le commissaire du gouvernement, qui a déjà eu une séance de travail avec les chefs des brigades de gendarmerie et des commissariats de police.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment