08112020Headline:

Côte d’Ivoire/Après sa plainte: Yasmina Ouégnin “Je place toute ma confiance aux services de la police”

A quatre mois de la présidentielle d’octobre 2020, la tension est de plus en plus inquiétante.

En effet, après l’affaire « ibièkissè’’ à travers une vidéo par Mariame Traoré dans laquelle la député RDR de Tengrela tenait des propos obscènes à l’endroit de Sita Coulibaly, présidente de l’Union des femmes du PDCI-RDA en 2019, voilà que dans la matinée du mercredi 1er juillet 2020, des graffitis obscènes sur les murs de la Permanence de Vox Populi, sis dans la commune de Cocody, ont circulé sur les réseaux sociaux. Des actes de vandalisme qui ont défrayé la chronique, et indigné plus d’un. Ce, seulement quelques jours, après l’incendie déclaré dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 juin 2020, à la permanence du PDCI d’Adjamé.

Tous ces actes qui mettent à mal la paix sociale, n’augurent pas de lendemains meilleurs. Pour tout dire, le climat délétère actuel, ne rassure pas la population ivoirienne qui garde toujours un triste souvenir de la crise postélectorale de 2010 (3 000 morts) et des élections municipales et régionales d’octobre 2018.

Ci-dessous la déclaration de l’honorable Yasmina Ouégnin

” Chers Tous…

La matinée d’hier, mercredi 1er juillet 2020, nous aura offert une autre occasion de constater que des profils de piètre éducation pouvaient, à travers des actes ignobles, menacer la quiétude de notre paisible et belle cité de Cocody.

Bien au-delà de ces actes de vandalisme perpétrés à La Permanence, Maison du Peuple de Cocody et du pays tout entier, c’est la vive réprobation de ce forfait hideux ainsi que la spontanéité de votre soutien indéfectible dans cette triste épreuve, que je voudrais que nous retenions tous.

Cela atteste de ce que la grande majorité d’entre nous a encore et heureusement des repères moraux.

Certes, une plainte a été enregistrée par les services de police qui font déjà le nécessaire et en qui je place toute ma confiance, mais je demeure surtout réconfortée par le constat que notre Société ivoirienne conserve des ressorts qui nous permettront toujours de rebondir après ce genre d’assauts et qui participeront en tout temps à la construction d’une Nation unie dans sa diversité et riche de sa tolérance.

Je voudrais vous réaffirmer mon engagement à préserver cet acquis, tout en soulignant ma foi en La Côte d’Ivoire. “

Brigitte GBAGBO

Comments

comments

What Next?

Recent Articles