07172024Headline:

Côte d’ivoire: arrêt d’un arnaqueur après 44 victimes soit 22 millions FCFA

Malgré de nombreuses interpellations par les agents de la police en service à la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité (PLCC) l’arnaque ou l’escroquerie par le biais d’un système d’information est loin de prendre fin.

Un jour ne se passe sans que ces escrocs ne fassent des victimes au sein des honnêtes citoyens. C’est le cas du dénommé BKH alias « Kra » ou « Koffi ».

Ce dernier se faisait passer pour le responsable de la restauration de plusieurs complexes hôteliers d’Abidjan.

Il appelait ses victimes dans le but de leur attribuer le marché de livraison de denrées alimentaires pour le compte des hôtels dont il avait en charge, la restauration.
En plus de la liste des produits, il leur communiquait également, les contacts des différents fournisseurs, qui, pour la réservation des produits, exigeaient plusieurs transferts d’argent. C’est ainsi qu’il a joint les sieurs, CYEG, AR, KO, KF exerçant des activités diverses. Persuadés d’avoir été choisis pour l’opportunité, ils ont fait les transferts demandés par leur « bienfaiteur ». Après avoir effectué les différents transferts, les interlocuteurs sont restés injoignables.

Inquiets, ils se sont rendus dans les établissements en question pour en savoir plus. Une fois sur les lieux, les responsables de ces établissements leur ont fait savoir qu’ils ne se reconnaissaient en aucun cas en ce qui leur est arrivé.

Se rendant à l’évidence qu’ils venaient de se faire arnaquer, ils ont chacun, saisi d’une plainte, la Plateforme de Lutte Contre la Cybercriminalité(PLCC) pour enquête.

Les investigations menées par la PLCC en collaboration avec le Laboratoire de Criminalistique Numérique(LCN), ont permis d’identifier le nommé BKH de son vrai nom, comme étant le responsable de ces arnaques. Interpellé puis conduit dans les locaux de la PLCC, il a été soumis à une audition lors de laquelle, il aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés. A la question de savoir comment il collecte les informations sur ses victimes, il a répondu qu’il collectait les informations en faisant la prospection auprès de ses connaissances. Il a ajouté qu’il prenait également les informations sur les enseignes publicitaires des personnes tenancières de Maquis, Bar, Restaurant…

Selon la PLCC, Il a à son actif, 44 victimes et le préjudice financier s’élèverait à 22.116.900 F CFA soit 33 767 euros.

BKH alias « Koffi » « Kra » a été conduit devant le Parquet d’Abidjan où il pourrait être poursuivi pour utilisation frauduleuse d’éléments d’identification de personnes physiques et morales, escroquerie et complicité d’escroquerie par le biais d’un système d’information, informe-t-on.

Koici

What Next?

Recent Articles