06122021Headline:

Côte d’Ivoire/ Crise Ivoiriens-étrangers: le bilan dressé par le ministre Vagondo Diomandé

Une vidéo en daterait de 2019 au Nigeria qui met en lumière des éléments de la secte Boko Haram interpellés par les militaires de l’opération Safe Heaven et la population au nord du Nigeria mal interprétée a mis le feu aux poudres dans la journée d’hier mercredi à Abidjan.
Croyant à des Ivoiriens qui se faisaient torturer au Niger, des représailles ont été menées contre la communauté nigérienne en Côte d’Ivoire.
À Abobo, Yopougon et Adjamé on a assisté à des affrontements provoqués par cette vidéo diffusée sur et via les médias sociaux américains qui échappent aux régulations ivoiriennes.
Cette triste situation a fait de nombreux dégâts et plusieurs blessés lors des affrontements.
À la suite de ces heurts qui ont éclaté, douze (12) personnes ont été interpellées, six (6) véhicules calcinés et une douzaine de magasins pillés.
C’est le bilan dressé par le ministre Vagondo Diomandé dans la soirée d’hier.
Il a affirmé que des enquêtes sont en cours pour mettre la main sur les fauteurs de troubles.
L’auteur de la vidéo et tous ceux qui l’ont relayé sont également recherchés, a précisé le ministre de l’Intérieur.
“Nous serons intransigeants sur tous les fauteurs de troubles qui s’illustreront de ces manières-là pour mettre en mal la cohésion sociale”, a conclu le ministre Vagondo Diomandé.

Pdci24

Comments

comments

What Next?

Related Articles