12102019Headline:

Côte d’Ivoire: des groupes parlementaires de l’opposition ont exigé la « gratuité » de la carte nationale d’identité

Des groupes parlementaires de l’opposition ivoirienne, dont le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Vox populi, ont exigé jeudi la « gratuité » de la carte nationale d’identité, dont le gouvernement avait fixé à 5.000 Francs CFA le coût d’acquisition de la pièce, à une conférence de presse.

« L’enjeu de la mobilisation populaire qui commence (..) est pour exiger la gratuité de la carte nationale d’identité », a déclaré la députée de Cocody (est d’Abidjan), Yasmina Ouégnin, par ailleurs porte-parole des groupes parlementaires de l’opposition.

Mme Ouégnin a estimé que « le budget de l’État (peut) supporter intégralement les charges liées aux opérations d’identification » des populations.

Début mai, le gouvernement avait fixé à 5.000 FCFA, le coût d’acquisition de la nouvelle carte nationale d’identité, dont la précédente expire en 2019.

Se prononçant sur la composition de la nouvelle Commission électorale indépendante (CEI), dont le gouvernement a fixé à 15 les membres contre 17 dans l’ancienne, la porte-parole des groupes parlementaires de l’opposition a estimé que le gouvernement veut « s’accaparer » l’organe pour ainsi pouvoir « fixer, boucler et gérer l’élection présidentielle de 2020 ».

A sa suite, le président du Rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire (RPCI), Moriféré Bamba, a indiqué que la proposition du gouvernement concernant la nouvelle composition de la CEI « ne convient pas » aux partis de l’opposition.

Lire sur atoo.ci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment