10152019Headline:

Côte d’Ivoire/Drame: un corps habillé assassiné par des orpailleurs clandestins à Bouna

Un corps habillé abbatu par des orpailleurs clandestins à Bouna dans la région du Bounkani.

Il n’est ni le 1er, ni le 2ème et encore moins le 3ème. Plusieurs gendarmes ont été tués dans cette zone soit par des embuscades ou par échanges de tirs avec des individus armés alors qu’ils menaient des patrouilles.

Du récit Abel Kader.

Le 20 Juin dernier le sergent Chef Savané Vaboua a été abattu avec un de ces collègues à Drôpô ( Bouna ) par des orpailleurs à la solde des dignitaires locaux de l’armée.

Un faux rapport a été établi par son chef hiérarchique local au commandement central D’Abidjan ( état -major ) comme quoi le Sergent chef Savané a été victime d’une embuscade de braquage ce qui n’est pas vrai selon les sources concordantes.

Les militaires dans nos zones frontalières comme dans les mines sont redéployés sans armes et vont sur les sites parfois sur leurs motos ou font de l’auto-stop.

Les fonds des missions ne sont pas versés dans les normes en plus nos soldats sont livrés à la mort par des officiers sans scrupule qui utilisent les primes et autres des soldats pour leur intérêt personnel .

Le cas du BSNO Odienne n’est pas un cas isolé. Justice pour nos soldats lâchement abattus.

Lire sur GOR TV

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment