05272022Headline:

Côte d’ivoire : la police spéciale renforce son dispositif de surveillance

Le Ministère des Transports est déterminé à réduire le phénomène des accidents de la circulation sur l’ensemble du territoire ivoirien. Pour ce faire, la Police Spéciale de la Sécurité Routière (PSSR) renforce son action et le dispositif de prévention contre de potentielles incivilités, tout en insistant sur la sensibilisation et la répression.

Cette action de l’unité de police rattachée au Ministère des Transports porte notamment sur la surveillance du réseau routier, le traitement des zones accidentogènes, les contrôles inopinés des pièces afférentes aux engins et véhicules, et des tests d’alcoolémie renforcés du 20 au 22 janvier 2022 sur toute l’étendue du district d’Abidjan. Ainsi, les hommes du Commissaire Divisionnaire Touré Abdul Kader, avec l’appui des commissariats des différentes zones d’intervention, ont intensifié les opérations sur plusieurs axes routiers d’Adjamé Williamsville, Cocody Angré, Abobo Baoulé, Attécoubé Abobodoumé, Riviera Bonoumin, Riviera 2, Yopougon Bel Air et Yopougon Keneya.

Au cours de cette action de terrain, plusieurs infractions ont été constatées. Dressant le bilan de l’opération, le Directeur de la PSSR a fait savoir d’emblée que tout le territoire est concerné. “Avec la mise à disposition de matériels de dernière génération, c’est l’ensemble de l’unité qui est mobilisé à travers des contrôles fixes mais aussi des points mobiles sur tout le réseau routier“, a-t-il précisé.

Poursuivant, le Commissaire Touré a annoncé au cours de cette opération la saisie de 06 tricycles interpellés pour circulation sur des axes routiers interdits, 15 véhicules sanctionnés pour défaut de visite technique dont 07 mis en fourrière pour absence de toutes les pièces, 01 conducteur en état d’ébriété mis à la disposition du commissariat du 16ème arrondissement sur la totalité des 147 automobilistes soumis au test d’alcoolémie à Cocody et à Yopougon. Notons que les chiffres enregistrés par l’Office de sécurité routière (OSER) et la police nationale depuis le déploiement de la stratégie nationale 2021-2025 pour la sécurité routière font état d’une baisse de 44% du nombre de décès liés aux accidents de la circulation dans le district d’Abidjan.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles