05252022Headline:

Côte d’Ivoire : le CNLVC effectue une visite terrain au Marché d’Adjamé et échange avec les commerçants de produits vivriers

Dr Ranie-Didice Bah-Koné, Secrétaire exécutif du Conseil national de lutte contre la vie chère (CNLVC) a effectué une visite terrain, Le 21 février 2022, au Marché Gouro d’Adjamé où elle a échangé avec le bureau de la Nouvelle Coopérative de Commercialisation de produits vivriers (COCOPROVI).

D’après une note d’information transmise à Abidjan.net, il s’agissait pour Dr Bah-Koné de « recueillir les informations du terrain » consécutivement à « l’inquiétude grandissante » face à la hausse des prix relevée sur les marchés.

« Sur certains produits comme l’huile, le cube Maggi ou encore la viande, les prix sont effectivement en hausse. Toutefois, il ne s’agit pas d’une flambée générale des prix. On a pu observer que le prix de certains produits comme l’oignon, le sucre ou encore le gombo, connaissent une stabilité », a-t-elle constaté au terme de cette visite.

Elle a également profité pour inviter les commerçants à adopter « des comportements responsables ».

« Certes la conjoncture internationale n’est pas favorable, mais il ne faut pas en rajouter. Toute pratique spéculative est punie par la loi. Le Ministère du Commerce et de l’Industrie veille. Les commerçants qui s’adonnent à des hausses abusives risquent des sanctions»., a-t-elle prévenu.

La note d’information du CNLVC rappelle, en effet, qu’une conjecture mondiale pèse partout dans le monde sur les produits de première nécessité. Et la Côte d’Ivoire, à l’instar des autres pays, n’échappe malheureusement pas à ce problème.

« Perturbations de la chaîne d’approvisionnement, hausse des cours mondiaux, chocs climatiques, augmentation du coût du fret ou encore fermeture des frontières avec les pays voisins, sont autant d’éléments explicatifs qui menacent le panier de la ménagère et qui exaspèrent les populations », précise le texte.

Le Conseil National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC) en liaison avec le ministère du Commerce et de l’industrie a pour mission principale d’assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre des stratégies de lutte contre la vie chère définies par le Gouvernement ivoirien.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles