05182024Headline:

Côte d’Ivoire : Le gouvernement accélère la construction des latrines dans les écoles et villages

Le programme de latrinisation planifié par le gouvernement de Côte d’Ivoire à travers le ministère de l’Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité (Minhas) dans le cadre du programme social du gouvernement 2024 a été lancé le vendredi 19 avril 2024 dans la localité d’Akoupé-Zeudji dans le département d’Anyama.

318 latrines ont été mises à la disposition des populations par ministère en charge de l’Éducation nationale. Ce, dans le cadre du programme social 2024 du gouvernement. Dans chaque école, le bloc de latrines est composé de 6 cabines, dont 2 cabines pour les filles avec espace de gestion de l’hygiène menstruelle, 2 cabines pour les garçons et 2 cabines pour les enseignants, le tout avec des dispositifs de lavage des mains.

Le ministre en charge de ce département ministériel, Bouaké Fofana, a rappelé, dans son allocution, la volonté de l’État de Côte d’Ivoire d’offrir un cadre de vie décent aux populations. Pour lui, l’objectif visé par le gouvernement est d’avoir un impact sur la vie dans nos villages, dans nos quartiers, en équipant nos écoles et villages de toilettes répondant aux normes, contribuant ainsi à réduire les risques de maladies.

L’objectif visé par le gouvernement est d’avoir un impact sur la vie dans nos villages, dans nos quartiers, en équipant nos écoles et villages de toilettes répondant aux normes
” Le constat est qu’à ce jour en Côte d’Ivoire, moins d’un ménage sur deux (47,2 %) utilise une toilette adéquate. Deux tiers (68,4 %) des ménages urbains en utilisent contre 29,3% en milieu rural. De même, 14,9% de la population nationale continue de pratiquer la défécation en plein air, soit 3,3% en milieu urbain et 30,4% en milieu rural, selon l’INS en 2021. Et selon l’Annuaire Statistique des Ecoles Primaires (2021-2022), on notait 50% d’écoles primaires qui ne disposaient pas de latrines” a fait savoir le ministre Bouaké Fofana.

Le chef du village d’Akoupé-Zeudji, Agbé Jean-Jacques, ayant accueilli cette cérémonie, a salué le geste du gouvernement. << Vos activités sont porteuses de vie. Elles conduisent à une civilisation encore plus moderne. Merci d’être la face visible de la qualité de vie. Vos activités nous permettent de nous débarrasser de la ronce pour nous donner la vie>>, a-t-il déclaré, profitant de l’occasion pour faire des doléances au gouvernement.

La première phase du programme, qui a débuté en 2019, a permis la construction de 3 336 latrines dans 556 écoles. Pour la phase 2 (PS-GOUV 2022-2024), ce sont 1836 latrines qui sont en cours de construction dans 606 écoles.

What Next?

Recent Articles