12082019Headline:

Côte d’Ivoire: l’émouvant message d’Alain Lobognon à la jeunesse ivoirienne

J’ai été heureux d’être ici ce matin (siège du Nouveau Réveil). Je voudrais saluer mes camarades du MVCI, le vice-président Djè Paul, je voudrais saluer notre camarade chargé de la Communication, Diakité, je voudrais saluer ces jeunes gens qui sont dans la salle. Ces invités spéciaux qui sont là. Ces jeunes que vous voyez sont pour la plupart des étudiants. C’est-à-dire les jeunes de demain, ceux qui vont décider pour 2020. Alain Lobognon aux jeunes.

J’ai fais venir ces jeunes gens pour qu’ils comprennent que la Côte d’Ivoire doit avancer. La Côte d’Ivoire doit avancer avec eux, et leur montrer la voie à suivre. Pour qu’ils donnent leur avis, pour qu’ils prennent position lorsqu’il sera question de parler de l’avenir de la Côte d’Ivoire. Les jeunes doivent cesser d’être ceux-là qu’on utilise pour installer des bâches, des chaises. Les jeunes doivent décider, c’est pourquoi j’ai fait venir ces jeunes.

Et pour terminer avec eux, je voudrais leur demander de retenir ceci. En 2020, vous devez donner massivement vos voix au candidat de votre choix, mais vous ne devez pas donner votre vie pour faire plaisir à des hommes politiques qui veulent confisquer le pouvoir d’Etat. Pour terminer, je voudrais remercier tous les journalistes qui sont venus, remercier la direction du groupe de presse « Le Réveil » qui donne cette tribune.

« J’ai fait venir ces jeunes gens pour qu’ils comprennent que la Côte d’Ivoire doit avancer. La Côte d’Ivoire doit avancer avec eux, et leur montrer la voie à suivre. »

Cette tribune doit donner des exemples et inspirer la télévision d’Etat, doit inspirer les autres médias de la presse écrite car ce qui nous fait défaut en Côte d’Ivoire, ce sont des espaces d’expression libre. Je voudrais donc féliciter « Le Nouveau Réveil » pour cette opportunité qui nous est donnée de nous adresser à ses lecteurs et au-delà de ses lecteurs, aux Ivoiriens qui veulent entendre d’autres choses et lire autre chose.

Merci à et merci à tous les journalistes qui sont venus à cette tribune. Sachez que nous sommes ensemble et qu’en 2020, nous voulons vous voir jouer votre rôle, celui de la presse. La presse que nous voyons comme un véritable pouvoir. Un pouvoir qui peut faire changer les choses en Côte d’Ivoire. Merci.

Lire sur afrik soir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment