05112021Headline:

Côte d’Ivoire/ Revendication GLOVO : le porte-parole d’Abidjan-Nord, Ambassadeur arrêté

Le porte-parole d’Abidjan-Nord, Ambassadeur vient d’être arrêté par la police et conduit au camp d’Agban.

Monsieur William alias Ambassadeur vient d’être mis aux arrêts par la police et conduit ce lundi matin à 10 h au camp Agban. Joint au téléphone pour une interview suite à la déclaration du samedi dernier relative aux revendications des agents GLOVO, Ambassadeur nous apprend qu’il a été arrêté à la direction Générale GLOVO alors qu’il venait plaider.

Au téléphone

  • Journaliste : Allo Ambassadeur, possible de vous interviewer comme convenu?
  • Ambassadeur : Allô Monsieur, c’est plus possible, je viens de me faire arrêter par la police et conduit au camp d’Agban, je vais donc maintenant devoir déposer mon téléphone au post. Au revoir Monsieur, Merci.
  • Journaliste : Ok Ambassadeur, courage à vous.

Selon le témoignage d’un de ses collègues, le port-parole est accusé par la Direction Générale, d’inciter à la révolte et à la violence contre les agents en service.

Notons que depuis le mercredi 20 janvier 2021, des livreurs de l’Entreprise espagnole installée en Côte d’Ivoire sont entrés en grêve. Ce sont justement des agents d’Abidjan-Nord qui ont lancé un mot d’ordre de grève paralysant ainsi les services de la start-up.

Ci-dessous le point de la situation du jour 3

POINT JOURNALIER DE LA SITUATION (JOUR 3)

DÉROULEMENT

  1. Mobilisation des Glovers au terrain de SOCOCE
  2. Patrouille de tous les Glovers pour sensibiliser ceux n’étant pas informé

INCIDENT
Non-violence des Glovers sur leur collègue en service n’étant informé lors des patrouilles

ACTION DE L DIRECTION ABIDJAN

Le directeur des opérations M. Serge Nianké est venu sur le terrain avec une section de la gendarmerie plus un véhicule du commandement de celle-ci.

La chasse à l’homme étant lancée, cinq de nos collègues ont été mis aux arrêts et conduit au sein de la brigade de recherche de la gendarmerie de Cocody, en emportant une moto d’un Glover, qui au passage en précisant n’est pas la propriété de Glovo.

Violence sur certains de nos collègues lors de la traque.

“M. Serge Nianke usant de ses relations au sein de la gendarmerie traque les autres Glover assis devant les restaurants partenaires toujours dans le but de sensibiliser leur collègue non encore informé du mot de grève”, rapportent les grévistes.

Ci-dessous la vidéo intégrale de la déclaration relative aux revendications des agent GLOVO en gréve.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles