12072019Headline:

Côte d’Ivoire/Situation sociale: une opération de la compagnie de la gendarmerie a démantelée trois sites d’orpaillage clandestin

Mardi 25 Juin 2019 – Une opération de la compagnie de la gendarmerie d’Adzopé a permis lundi, de démanteler trois sites d’orpaillage clandestin à Adzopé, précisément dans le village d’Adonkoi a-t-on appris de sources concordantes.

12 concasseuses traditionnelles ont été détruites et 10 motopompes ainsi que plusieurs autres matériels d’orpaillage ont été saisis par les forces de l’ordre. Une dizaine d’orpailleurs clandestins a été interpellée sur les lieux.

Dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage clandestin, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’une Brigade de répressions des infractions au code minier (BRICM). Ses activités ont été lancées en décembre 2018. La BRICM  travaille en collaboration avec la gendarmerie nationale.

Elle pour missions, de réunir et de traiter des renseignements sur l’orpaillage clandestin, de constater les infractions au code minier, en rassembler les preuves et rechercher leurs auteurs en vue de les traduire devant les juridictions compétentes, de fournir des renseignements actualisés et précis pour l’élaboration de politiques et de stratégies de lutte contre l’orpaillage clandestin, le trafic de minerais et de pierres précieuses, ainsi que l’exploitation illicite de substances de carrières.

Des amendes pécuniaires d’une valeur totale de 900 millions de francs CFA ont été infligées à 14 orpailleurs clandestins par la justice ivoirienne, a révélé, le ministre des Mines et de la Géologie, Jean-Claude Kouassi, lors d’une conférence de presse, ce mois de juin.

Il faut rappeler que, 241 sites d’orpaillages clandestins, pour une population d’orpailleurs évaluée à 23 400 individus, ont été répertoriés sur toute l’étendue du territoire national, par le ministère des Mines et de la Géologie.

Lire sur koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment